Publicité

Quentin Bataillon dans "TPMP" : Le président du groupe Renaissance à l'Assemblée nationale recadre le député, la classe politique dénonce son intervention

Le député Quentin Bataillon revient sur l'audition de Yann Barthès à la commission d'enquête sur l'attribution des fréquences TNT dans
Le député Quentin Bataillon revient sur l'audition de Yann Barthès à la commission d'enquête sur l'attribution des fréquences TNT dans "TPMP" - C8

Le président de la commission d'enquête sur les attributions des fréquences TNT a tenu des propos forts contre Yann Barthès hier soir dans "Touche pas à mon poste" sur C8.

Une invitation qui ne passe pas pour l'opposition... et la majorité ! Ce mardi 4 avril 2024, dans la première partie de "Touche pas à mon poste" sur C8, Cyril Hanouna a reçu en plateau Quentin Bataillon, député et président de la commission d'enquête sur l'attribution des fréquences TNT à l'Assemblée nationale. Celui-ci s'est ainsi rendu dans l'émission du présentateur qu'il a auditionné au cours de ces dernières semaines. Mais ce qui a surtout surpris la classe politique, c'est que le parlementaire s'est permis de critiquer ouvertement l'audition de Yann Barthès, concurrent direct de "TPMP" avec "Quotidien" sur TMC.

A LIRE : "Je ne suis pas ravi d'être là" : Yann Barthès et Laurent Bon (Bangumi) dénoncent leur présence à l'Assemblée nationale à la demande du RN

Selon nos confrères de "Politico" et "Chez Pol", Sylvain Maillard, le président du groupe Renaissance à l'Assemblée nationale, a téléphoné hier soir à Quentin Bataillon pour le recadrer après son intervention dans "Touche pas à mon poste" sur C8. Il lui a ainsi demandé "d'être impartial jusqu'à la fin de la commission d'enquête", ajoutant que sa prise de position concernant le présentateur de TMC "n'est pas représentative du groupe Renaissance".

Il n'est "pas un bon président"

Le rapporteur de la commission d'enquête, Aurélien Saintoul, député de la France insoumise, a dénoncé les prises de parole de son collège. "Ca contribue au rabaissement...

Lire la suite


À lire aussi

"On en parle depuis des semaines..." : Dans les coulisses du départ (surprise) de Jarry de "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2
"C'était une maladresse" : Quentin Bataillon "regrette" son tacle à Yann Barthès mais assume son invitation dans "TPMP" sur C8
Audiences pré-access : Nagui et "N'oubliez pas les paroles" encore en baisse sur France 2, "Le juste prix" remonte sur M6