Qu'entend-on par "les grands corps de l'Etat"?

·1 min de lecture

Emmanuel Macron veut transformer l'Ecole nationale d'administration (ENA) en Institut du service public (ISP). Avec, à la clé, la fin des "grands corps", a annoncé le président. Les grands corps de l'Etat, ce sont surtout les grands corps administratifs, qui recrutent des hauts-fonctionnaires via l'ENA. Des institutions parmi les plus prestigieuses et surtout les plus demandées par les aspirants : le Conseil d'Etat (qui conseille le gouvernement et qui est aussi la plus haute juridiction administrative) ; la Cour des comptes (juridiction administrative chargée de contrôler les comptes publics, de l'Etat ou encore des établissements publics nationaux) ; l'inspection générale des finances (qui joue le rôle de conseil auprès des autorités publics et d'assistance auprès des parlementaires en mission ou des commissions spéciales) ; l'inspection générale des affaires sociales (qui contrôle et évalue la mise en œuvre des politiques publiques en matières sociales et d'emploi) et l'inspection générale de l'administration (chargée de missions d'évaluation des politiques publiques, d'audit des services, d'appui, de conseil et de contrôle pour les membres du Gouvernement).

Les institutions choisies en premier par les mieux notés de l'ENA

Le concept de "grand corps" n'a aucune existence juridique. Ils sont les premiers choisis par ceux qui sortent de l'ENA dans les meilleures places. Les douze ou quinze meilleurs préfèrent en effet opter pour le Conseil d'Etat, l'Inspection générale des ...


Lire la suite sur LeJDD