Publicité

Voici quelles maladies peuvent faire perdre du poids involontairement et pourquoi il faut rapidement consulter

Vous perdez du poids en ce moment, alors même que vous n'essayez pas de maigrir ? Prudence : d'après une récente étude réalisée par des chercheurs de la Harvard University (aux États-Unis), vous souffrez peut-être d'une maladie. Les chercheurs américains ont suivi près de 157 500 volontaires âgés de 30 à 75 ans entre 1976 et 2016. Les participants devaient régulièrement renseigner leur poids, leur niveau d'activité physique et leurs habitudes alimentaires. Grâce à ces données, les chercheurs sont parvenus à différencier la perte de poids "saine" (liée à un accroissement de l'activité physique et/ou à l'adoption d'une alimentation équilibrée) de la perte de poids "problématique" – celle-ci étant plutôt liée à un état pathologique.

Une perte de poids supérieure à 10 % nécessite un rendez-vous médical

Les scientifiques sont ainsi parvenus à démontrer qu'une perte de poids involontaire et supérieure à 10 % du poids corporel pouvait éventuellement prédire un diagnostic de cancer au cours des 12 mois suivants. Un exemple pour comprendre : si vous avez perdu plus de 7 kilos (sans le vouloir et en peu de temps) alors que votre poids de référence est de 70 kilos, un rendez-vous chez le médecin s'impose ! Pour les chercheurs américains, les cancers les plus fréquemment concernés sont ceux du système digestif (cancer de l’œsophage, cancer de l'estomac, cancer du foie, cancer du pancréas...), les cancers hématologiques (lymphome, (...)

Lire la suite sur Top Santé

Les 6 astuces d'une biochimiste pour supprimer à tout jamais les pics de glycémie
Les 2 gels douche à ne pas acheter selon 60 Millions de consommateurs
Couple : 3 choses qui font fuir au premier rendez-vous
3 raisons pour lesquelles l'eau peut vous faire maigrir
4 shampoings à ne pas acheter selon 60 Millions de consommateurs