Publicité

Quelles analyses sont faites lors d'un don de sang ?

La demande en sang ne connaît pas de répit, et le don de sang est indispensable pour pallier une multitude de situations problématiques qui nécessitent, pour diverses raisons, ce que l'on nomme couramment une transfusion. Le don de sang peut en effet s'avérer vital pour accompagner une femme lors de son accouchement, aider une personne accidentée, ou encore un patient atteint d'un cancer… entre autres cas de figure. Il s’agit avant tout d’un acte altruiste et volontaire. Pour autant, tout le monde ne peut pas donner son sang, et ce, pour préserver le donneur et/ou le receveur.

Avant de se présenter à une collecte de sang, chaque donneur potentiel doit remplir un questionnaire détaillé sur sa santé et son mode de vie. Cette étape préliminaire vise ainsi à identifier toute contre-indication au don de sang, garantissant ainsi la sécurité tant du donneur que du receveur. Un "entretien pré-don", effectué par un professionnel spécialement formé, vise à consolider cette première étape. Pendant le don à proprement parler, des échantillons sanguins sont prélevés en plus de la poche de sang. Ceux-ci sont immédiatement envoyés en laboratoire pour subir une série de tests biologiques. En cas de découverte d'anomalies, la poche de sang correspondante est supprimée. Le donneur est informé par un médecin de l'EFS (l'Établissement français du sang) qui recommandera généralement des examens de suivi.

Précisément, chaque don de sang fait l'objet d'un dépistage systématique pour les agents responsables (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cancer : une nouvelle étude confirme le potentiel effet bénéfique de l'aspirine
Un nouvelle théorie sur l'origine des acouphènes !
Mangez moins de cet acide aminé et vous vivrez plus longtemps
Comment se libérer du stress des fêtes de fin d'année ?
Combien de litres de sang y a-t-il dans le corps ?