Quel est le secret de la réussite d’Angèle ?

Quel est le secret de la réussite d’Angèle ? (Photo by Eamonn M. McCormack/Getty Images)

En quelques mois à peine, la chanteuse belge a réussi à s'imposer sur le devant de la scène : son disque est le n°1 des ventes de l’année 2019, devant l’album posthume de Johnny Hallyday. Autrice-compositrice-interprète, multi-récompensée... Du haut de ses 24 ans, quel est son secret ?

"Faudrait peut-être casser les codes, une fille qui l'ouvre, ça serait normal." Dans les paroles de son tube Balance ton quoi, Angèle annonce la couleur : elle ne compte pas passer pour la petite fille sage de la chanson française, et préfère aborder des sujets qui ne plaisent pas à tout le monde. Et visiblement, ça fonctionne. À 23 ans, et un an seulement après la sortie de son premier opus, la chanteuse a enchaîné une tournée triomphale, un disque certifié diamant, deux Victoires de la musique et deux NRJ Music Awards

Mieux : le 7 janvier 2020, la jeune femme et son public ont pu découvrir la réelle ampleur de son succès : selon le classement du Snep (syndicat national de la production phonographique), son opus est celui qui a enregistré le plus de ventes en 2019. Avec 532 111 exemplaires écoulés sur l’année 2019, Brol devance Les Étoiles vagabondes de Nekfeu, Mon pays c’est l’amour, l’album posthume de Johnny Hallyday, ou encore Deux Frères de PNL.

Une musique qui parle à tout le monde

Avec ses faux airs de poupée blonde, la jeune artiste a tout a fait l'air d'une pop-star, mais elle s'illustre aussi bien en rappant que sur des morceaux plus doux, mélodieux, accompagnés de son piano, ou encore sur des sons plus dansants. Autrice, compositrice, interprète... Elle possède plusieurs cordes à son arc, et ses morceaux se suivent mais ne se ressemblent pas. Et cela tombe bien, puisque c'est le mélange idéal pour séduire différents profils.

À ses concerts, les parents venus accompagner leurs petites filles chantent en coeur avec ces dernières, pendant que les hommes et les femmes se déhanchent, en reprenant ses morceaux à l'unisson. Il y a là une ambiance familiale, débordante de complicité et qui fait plaisir à voir dans le monde de la musique. 

Des clips chargés d'humour et des paroles lourdes de sens 

Si Angèle a su se faire une place dans le monde de la musique, c'est aussi grâce à la qualité de ses textes, et à l'originalité de ses clips. Pour Balance ton quoi, ode féministe contre le harcèlement sexuel, elle n'a pas hésité à mettre Pierre Niney dans la peau d'un homme obligé de prendre des cours de bienséance pour apprendre à mieux traiter la gent féminine. En faisant appel à des femmes de tous les styles, de toutes les origines et de toutes les morphologies, l’artiste a su prouver que la diversité comptait pour elle autant que l'humour. 

Dans son dernier clip, Angèle s'est d'ailleurs lancée dans une nouvelle parodie qui a beaucoup fait rien le public. Pour Oui ou non, son nouveau single, elle a refait à sa sauce plusieurs publicités bien connues des téléspectateurs. Un bon moyen pour cette dernière de se moquer gentiment de leur côté absurde.

Une figure du féminisme... Un peu malgré elle

Entre le clip de Balance ton quoi et les poils qu'elle affiche sous ses aisselles sur la pochette du single, Angèle s'est retrouvée au centre des critiques des anti-féministes. Pourtant, ce côté engagé de la musicienne n'était pas prémédité, ainsi qu'elle l'avait confié à l'AFP : "Quelques mois après la sortie de l'album, je me suis dit que le morceau Balance ton quoi devenait malgré moi politique alors que j'avais écrit un état des lieux, un truc que je vivais en tant que jeune fille, dans la rue, au travail, n'importe où", avait-elle évoqué, avant d'affirmer ne pas pouvoir être "la porte-parole de toutes les femmes". 

Toutefois, ce rôle de figure du féminisme l'a poussée a s'interroger, à se renseigner sur le sujet, et surtout à prendre conscience du fait qu'elle s'en sortait mieux que bien d'autres femmes face au sexisme : "Je me suis plus instruite depuis sur le féminisme, car j'ai réalisé la légèreté des paroles. Je ne regrette pas, ça reste juste, mais ça reste les paroles d'une jeune fille de 21 ans qui est dans un milieu vachement privilégié.

A LIRE AUSSI

Cauet agacé par Angèle : Cyril Hanouna dévoile la vidéo de leur clash sur TPMP

Angèle annonce un "break" : "Je vais m’arrêter pour un moment"

Angèle : est-elle en couple ?