Quatre pistes pour vaincre la fatigue

© Pixabay

Près de 40 % des personnes possédant une télé dans leur chambre la laissent parfois en marche la nuit, 42 % des Français dorment le téléphone allumé et deux tiers de ceux qui reçoivent des messages nocturnes les lisent. Ne parlons pas des ados qui mettent un réveil pour consulter leur fil Snapshat, Facebook ou Instagram. Mauvais sommeil garanti ! Car l’exposition aux écrans avant le coucher altèrerait la sécrétion de mélatonine. Planifiez une désintoxication régulière : la nuit, pour commencer, et un week-end de temps en temps. On éteint tous les écrans, notamment les chaînes d’informations en continu souvent anxiogènes.

Plusieurs hypothèses ont tenté d’expliquer les bienfaits de la nature : celle dite de la « biophilie » soutient que l’humain a développé un amour de la nature et un besoin subconscient d’interagir avec elle, car le vivant (plantes, animaux, eau) est la garantie de sa sécurité alimentaire, donc de sa survie. Voilà pourquoi voir la nature nous tranquilliserait et augmenterait notre bien-être. La seconde avance que la nature exercerait sur nous une « fascination douce » en mobilisant notre attention de manière diffuse, flottante, involontaire, à l’inverse d’un environnement urbain qui requiert une concentration « dirigée », soutenue et fatigante, pour éviter les collisions avec les autres piétons, traverser la chaussée, etc. Ainsi, la nature reposerait l’esprit. En nous plongeant dans un état proche de la méditation, elle nous permet d’évacuer la fatigue mentale liée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cette hormone masculine peut prédire la santé future des hommes, montre une étude
Deux nouveaux tests rapides permettent de détecter la grippe et Covid-19 en même temps
La médiation animale : la nouvelle thérapie à la mode !
Quels sont les moyens de prévention pour lutter contre le cancer ?
Comment éviter la lèpre ?