Pyrénées-Orientales : elle poignarde son père et sa mère avant de sauter par la fenêtre

Terrible drame familial à Perpignan (Photo : FRED TANNEAU/AFP via Getty Images) (AFP via Getty Images)

Le bébé de la jeune femme, qui se trouvait à l'intérieur du logement lorsque le drame a éclaté, a également été blessé.

Après la découverte de cette scène du crime particulièrement sordide, les enquêteurs ont du pain sur la planche. Un homme âgé de 70 ans est décédé et sa femme, sa fille et son petit-fils ont été grièvement blessés ce jeudi à Perpignan (Pyrénées-Orientales), dans des circonstances effrayantes.

L'Indépendant rapporte que les sapeurs-pompiers sont intervenus initialement pour porter secours à une jeune femme "qui se serait jetée dans le vide depuis la fenêtre de son appartement". Après avoir pris en charge cette dernière, qui souffrait de plusieurs fractures, les secouristes se sont rendus à l'intérieur du logement en compagnie de la police.

Le bébé âgé d'un mois et demi blessé au niveau du crâne

Ils sont alors tombés sur un tableau ayant de quoi donner la nausée : deux personnes, les parents de la jeune femme retrouvée dehors, gisaient au sol dans une mare de sang, présentant des "plaies à l'arme blanche", tandis qu'un bébé "âgé d'un mois et demi à peine" avait été abandonné là.

Si les secours n'ont rien pu faire pour sauver le père, son épouse, sa fille et sa petite fille ont pu être transportés en urgence à l'hôpital pour soigner leur différentes blessures. D'après L'Indépendant, le nourrisson a ainsi dû être soigné pour des blessures au crâne, mais ce jeudi soir, "il était hors de danger et ne présentait plus que des lésions superficielles".

Enquête ouverte pour "meurtre" et "tentative de meurtre"

Selon les informations du média local, les jours de la mère du nourrisson ne sont plus en danger, tout comme ceux de sa grand-mère. Il va désormais revenir aux enquêteurs de la police de faire toute la lumière sur cette glaçante affaire, après l'ouverture d'une enquête pour "meurtre" et "tentative de meurtre".

Les premiers éléments récoltés sur place ont en effet conduit la police à formuler une hypothèse, relayée par TF1, selon laquelle "la jeune femme aurait tenté de tuer ses parents au cours d'une crise vraisemblablement liée à des antécédents psychiatriques". Son compagnon, qui avait quitté les lieux le matin même suite à une dispute et ne se trouvait pas sur place au moment des faits, a notamment été entendu par les forces de l'ordre.

VIDÉO - Quintuple meurtre dans l'Ain: quel est le profil du forcené abattu par le GIGN ?