Pyrénées. Entre Andorre et la Catalogne, fini la contrebande !

·1 min de lecture

En 2020, pour la première fois depuis plusieurs décennies, la garde civile espagnole n’a procédé à aucune arrestation liée à la contrebande dans les comtés catalans limitrophes de la principauté pyrénéenne. Historiquement pourtant, la zone est réputée pour cette pratique, raconte Eldiario.es.

Les sinueuses routes des Pyrénées ont vu passer des générations de contrebandiers. Généralement en pleine nuit. Ces dernières années, dans le coffre de leur véhicule se trouvaient surtout des dizaines et des dizaines de cartouches de cigarettes, achetées moins cher en Andorre, pour être revendues dans les comarques – l’équivalent des comtés – limitrophes en Catalogne (Alt Urgell, Pallars Sobirà et Cerdagne).

Mais d’après le site d’information espagnol Eldiario.es, la contrebande – principalement de tabac – à la frontière entre Andorre et l’Espagne “semble être en déclin. L’année 2020 a été la première depuis plusieurs décennies où la garde civile [la gendarmerie espagnole] n’a procédé à aucune arrestation liée à cette activité.”

À lire aussi: Espagne. La guerre des labels du jambon serrano

En comparaison, 55 contrebandiers avaient été arrêtés en 2015. Depuis, le nombre d’arrestations diminue un peu plus chaque année. Comment l’expliquer ? Selon le média, qui s’appuie sur les témoignages des agents de la garde civile, la police andorrane renforce les contrôles là où, auparavant, elle “détournait le regard”.

La principauté pyrénéenne, sous la pression de l’Union européenne, a adopté ces dernières années plusieurs réformes juridiques visant à alourdir les peines de prison, à mettre des bâtons dans les roues du blanchiment d’argent et à augmenter les taxes sur [le tabac].”

Les “folles années

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles