Publicité

Puffs : François Braun "favorable" à leur interdiction, quels sont leurs dangers ?

"Oui, je suis favorable à l'interdiction des puffs", a déclaré le ministre de la Santé François Braun au micro de France Inter ce mercredi 3 mai. Arrivées sur le marché français au cours de l'été 2021, ces cigarette électroniques jetables sont très prisées par les jeunes. Mais voilà, selon François Braun, elles "amènent une partie jeune de notre population vers le tabagisme". "Le tabagisme, c'est un fléau, c'est 75 000 morts par an", a-t-il ajouté.

"Une épidémie pédiatrique est en cours" et "une bombe à retardement", s’inquiète de son côté Loïc Josseran, professeur de santé publique et président de l’Alliance française contre le tabac. Une enquête menée sur Internet du 4 au 20 juillet 2022 auprès d’un échantillon de 400 adolescents de 13 à 16 ans par l’Alliance contre le tabac a chiffré pour la première fois l’utilisation de ces cigarettes électroniques jetables chez les jeunes adolescents : 13% ont déjà testé la puff et 9% indiquent même en avoir déjà acheté.

Depuis le mois de mars 2022, la vente de ces produits – comme de tout produit de vapotage – est strictement interdite aux mineurs. Et pourtant, les puffs restent largement accessibles dans les bureaux de tabac, et même en grande surface, même si la vente illégale expose les commerçants à jusqu’à 100 000 euros d’amende. "Malgré la réglementation en vigueur […], les fabricants ou les revendeurs n’hésitent pas à déployer des stratégies marketing (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Schizophrénie : un nouveau traitement (plus facile à prendre) pour les patients
Bientôt un vaccin contre le virus respiratoire syncytial (VRS), responsable de la bronchiolite ?
Plantes, oligoéléments, vitamines... Comment bien protéger nos yeux ?
Vernis semi-permanent : l'Académie de médecine met en garde contre les risques des lampes à UV
IVG : faut-il créer un congé pour "avorter sans honte ni perte de salaire" ?