Publicité

Les psychologues au chevet des combattants d'Azovstal

Parallèlement aux séquelles physiques, les soldats revenant du front peuvent aussi souffrir de séquelles psychologiques. BFMTV est allé à la rencontre d'un cabinet de psychologie qui aide notamment un ancien prisonnier de l'usine à Azovstal.