Publicité

PSG-Rennes: Stéphan ne veut pas entendre parler des difficultés de Mbappé, "un joueur de grand match"

Une mauvaise passe qui dure... Kylian Mbappé n’a plus marqué face à Rennes depuis deux ans et n’a même inscrit que deux buts lors de ses onze derniers matchs contre le club breton. Mais à la veille de la rencontre, en demi-finale de Coupe de France, Julien Stéphan ne veut pas entendre parler ça, surtout pas. L’entraîneur a même rapidement coupé le journaliste qui a rappelé la mauvaise stat du buteur contre son équipe.

"Ne me parlez pas de ça. Parce que mercredi, s’il en met deux ou trois, cela va être de votre faute", a réagi avec sourire le technicien rennais. "Ne me dites pas ça! Il ne faut jamais le dire, ça, avant les matchs. On en parle après, mais pas avant (rires)."

>> Toutes les infos avant PSG-Rennes

"Toujours là pour les grands matchs"

Pas au mieux ces dernières semaines en Ligue 1, avec trois buts (un triplé contre Montpellier) en cinq rencontres, Kylian Mbappé semble traverser une période compliquée à Paris. Mais Julien Stéphan s'en méfie d'autant plus au moment de disputer une demi-finale contre lui dans une compétition où il a marqué à chaque match cette saison (7 buts en quatre apparitions).

"C'est un joueur exceptionnel. C’est un joueur exceptionnel, et on parlera toujours de lui dans toutes les circonstances. Parce que c’est un joueur hors-normes, c’est un joueur qui peut faire basculer un match à tout moment", a encore rappelé l'entraîneur du Stade Rennais en conférence de presse ce mardi. "C’est surtout un joueur de grands matchs, il est là pour les grands matchs. Il est toujours là pour les grands matchs. Donc il faudra vraiment le surveiller mercredi. Je suis convaincu qu’il fera un grand match."

Stéphan n'imagine pas le PSG se déconcentrer avant Barcelone

Dans le sillage de Kylian Mbappé, probablement revanchard après le Classique contre l'OM (0-2), Julien Stéphan s'attend à voir une équipe du PSG très ambitieuse pour cette demi-finale au Parc des Princes. Même si le club francilien affrontera Barcelone, une semaine plus tard en quart de finale aller de Ligue des champions, le technicien breton craint de voir des Parisiens surmotivés contre Rennes. Selon lui, il n'y aura aucune déconcentration avant l'Europe.

"Non, je ne pense pas. C'est dans une semaine. Ce sont des clubs qui doivent gagner beaucoup de titres chaque saison", a assuré le coach rennais. "Ce sont des joueurs qui sont conditionnés par ça et pour ça. Ils viennent dans ces clubs-là pour jouer ça. Là ils ont l’opportunité d’aller en finale."

Et Julien Stéphan de conclure sur l'état d'esprit du PSG: "Quand Paris arrive en quart ou en demi-finale d’une compétition, c'est encore plus difficile que de les prendre en tout début de compétition."

Article original publié sur RMC Sport