Publicité

PSG: pourquoi Ibrahimovic était supérieur à Mbappé et Neymar, selon Hilton

Avec le départ acté de Kylian Mbappé cet été, la question de l’empreinte que laissera le prodige de Bondy en Ligue 1 se pose. Le champion du monde 2018 est-il le joueur le plus fort que le championnat de France ait jamais connu dans son histoire ?

Par son style inimitable, ses déclarations fracassantes et la manière dont il aura durablement marqué ses adversaires sur le terrain, braquant les projecteurs du monde entier sur le championnat de France, avant l’arrivée de Mbappé et Neymar, le Suédois Zlatan Ibrahimovic, fraîchement retraité, pourrait légitimement entrer dans la discussion et disputer ce titre à Kylian Mbappé.

"Il avait tout"

L’ancien capitaine de Montpellier Vitorino Hilton serait certainement de cet avis si on lui posait la question en ces termes. Dans une interview accordée à l’Equipe, le Brésilien, entré dans l’histoire du football par sa longévité, avec dix saisons passées dans l’Hérault, et surtout 670 matchs au niveau professionnel, assure qu’il n’a jamais défendu contre un joueur plus fort - et plus méchant - que Zlatan Ibrahimovic.

"C'était un immense attaquant, vicieux, malin et très méchant par moments. Il était capable de faire sortir le défenseur d'un match par la provocation, des petits coups énervants. Il m'avait même cassé le nez! On jouait sur le stade de rugby de Montpellier car la Mosson avait été inondée (0-3, le 5 janvier 2015 en 32es de finale de la Coupe de France). Le terrain était dur et très mauvais. Ça n'allait pas pour lui, ça l'énervait et en plus, avec mon 1,80 m, je gagnais presque tous les duels de la tête. À un moment, il est venu avec le coude... Il m'a dit qu'il ne l'avait pas fait exprès! Cela faisait aussi partie de sa panoplie. Mais c'était un superbe attaquant avec une grande classe, de l'élégance et une efficacité redoutable. Il avait tout: un gabarit hors-norme, la technique, la vision, la tactique, le physique. J'adorais jouer contre lui."

Ce n'est pas la première fois que Vitorino Hilton confie son admiration pour le géant suédois. L'été dernier, déjà, Hilton expliquait au site officiel de la Ligue 1 avoir "énormément appris" au contact de ce lui qui est désormais conseiller principal de l'actionnaire majoritaire de l'AC Milan. "On parle beaucoup des joueurs qui vont très vite comme Neymar et Mbappé, mais pour moi Zlatan a été le plus fort. Il était très difficile de le prendre au marquage. D’abord à cause de son gabarit hors-norme. Il est grand et costaud, mais il était aussi technique. Avec lui, il fallait toujours garder ses nerfs, car il pouvait vous faire péter un câble. C’était toujours des matchs excitants à jouer", expliquait-il alors.

Article original publié sur RMC Sport