Publicité

PSG: "Je pense que Luis Enrique n'aime pas Kylian Mbappé", lance Dugarry

Sa décision fait bien plus parler que le nul poussif de son équipe. En sortant Kylian Mbappé dès la 65e minute du match entre le PSG et le Stade Rennais, dimanche en Ligue 1 (1-1), Luis Enrique a envoyé un message fort au capitaine des Bleus. Après avoir annoncé en interne son départ à la fin de la saison, le crack de Bondy n’est plus intouchable chez les champions de France. Le coach espagnol l’a d’ailleurs confirmé lors de sa conférence de presse, en expliquant que le PSG devait se préparer à évoluer sans son meilleur atout.

"Je trouve que Luis Enrique est totalement à côté de la plaque, depuis le début. Il est dans la provoc’. Il a un ego surdimensionné", a réagi Christophe Dugarry dans Rothen s’enflamme, ce lundi sur RMC. "Plutôt que d’assumer qu’il n’a toujours pas trouvé la bonne formule, il va attraper Kylian Mbappé. Moi, je le ressens comme ça. Ton équipe, ce n’est toujours pas bon et là, tu as le fusible parfait, tu sors Kylian Mbappé."

"Il y a toujours eu des petites phrases…"

"Je pense que Luis Enrique n’aime pas Kylian Mbappé", a poursuivi "Duga". "Il n’aime pas sa façon de jouer et son attitude. Est-ce que c’est parce que Luis Enrique a un égo surdimensionné et qu’il veut être la star ou qu’il a une certaine vision espagnole du foot? Je n’en sais rien. Mais je pense qu’il n’aime pas Kylian Mbappé. Il l’a bien masqué? Il n’a pas le choix. Un coup, il l’a mis à droite, un coup à gauche, un coup devant. Il y a toujours eu des petites phrases… Après, Kylian Mbappé peut lui dire: ‘Tu me sors, mais je vais te montrer que je suis le plus fort et que je vais te faire gagner parce que j’ai envie de bien finir', et Luis Enrique a le droit aussi de le bousculer un peu, parce que les performances de Kylian Mbappé sont largement insuffisantes. Donc, voilà je pense que ça peut être gagnant-gagnant."

Rothen dénonce "l’incohérence" de Luis Enrique avec Mbappé

Jérôme Rothen a lui aussi livré son sentiment sur la manière dont Luis Enrique a décidé de gérer son n°7: "Je pense que c’est Luis Enrique qui a décidé de draguer Kylian Mbappé pour avoir un rapport particulier avec lui. Il l’a dit à maintes reprises. Il a dit: ‘J’ai une excellente relation avec Kylian. Il fait ce qu’il veut. Je le mets dans l’axe, à gauche ou à droite, de toute façon, il sera bon et utile.’ Sa réaction de le sortir à la 65e minute et de dire que c’est pour s’habituer à ce que l’équipe joue sans Kylian Mbappé ; parce que le plus important, c’est le collectif, ce n’était pas son discours d’avant. Je trouve ça incohérent de sa part et j’ai du mal à saisir."

Emmanuel Petit est sur la même longueur d’ondes et s’interroge même sur le traitement que le PSG réserve au meilleur buteur de son histoire: "Kylian Mbappé a une conscience professionnelle incroyable et il donnera toujours le meilleur de lui-même jusqu’à la fin de saison, avant qu’il parte. Mais quel est le grand club sur la scène européenne qui se comporte comme ça avec sa star? Je n’en ai pas vu. Je n’en vois pas (…) La communication de Luis Enrique ne fait qu’ajouter à ce que je pense de lui depuis qu’il est arrivé au PSG. Il n’est pas sympathique du tout ce garçon en fait."

Article original publié sur RMC Sport