Publicité

PSG: Mukiele, c'est quoi le problème?

Derrière l’intouchable Achraf Hakimi, Nordi Mukiele n’est plus indiscutable dans le couloir droit du PSG, et c’est un euphémisme… Sur les quatre derniers matchs de Ligue 1 par exemple, alors que l’international marocain n’a pas débuté pour différentes raisons (CAN, repos…), le natif de Montreuil n’a été titularisé… qu’une seule fois. C’était contre Lille.

Pour les autres matchs, deux milieux, Warren Zaïre-Emery et Carlos Soler lui ont été préférés (Brest, Strasbourg et Nantes). Depuis le début de l’année 2024, Mukiele ne comptabilise ainsi que 183 minutes en 10 matchs. Une situation qui interroge alors qu’au début de la saison, au club, la possibilité d’avoir l’ancien joueur de Leipzig derrière Hakimi plaisait beaucoup.

De bonnes prestations, même à un autre poste

D'autant que sur le terrain, il a rarement déçu: face au Losc, il a signé un match plein au poste de latéral droit, face à un côté gauche lillois très impactant (avec Ismaily et Benjamin André notamment). Dans un match spectaculaire contre Monaco en novembre, il s'était aussi montré plutôt performant, cette fois dans le couloir gauche. C'était une semaine après sa bonne performance face à Reims et deux semaines après son très bon match contre Montpellier, son ancien club, là encore à gauche, donc pas à son poste préférentiel. Egalement aligné contre le Havre, le défenseur achevait alors son seul bloc de matchs d'affilée de la saison en Ligue 1 (pas en Ligue des champions, où il n'était pas entré en jeu contre l'AC Milan puis Newcastle).

Apprécié du vestiaire

Officiellement, il n’y a pas de problème Mukiele. Une position qui peut être nuancée au vu de son temps de jeu famélique. Au club, on rappelle qu’il était titulaire le 10 février dernier. Mais certaines sources relayent un comportement et des habitudes, en dehors du terrain, qui ne seraient pas toujours en adéquation avec l’exigence du haut niveau. Ce qui ne l'a pas empêché d'être performant quand Luis Enrique se décidait à l'aligner. L’hypothèse d’une attitude néfaste pour le groupe a aussi été évoquée par certaines sources, ce qui pousserait Luis Enrique à le mettre de côté. Selon nos informations, le joueur est pourtant très apprécié dans le vestiaire.

Luis Enrique, son entraineur, a été interrogé sur Nordi Mukiele dernièrement en conférence de presse. "Il y a des joueurs comme Nordi, qui ont peu joué. S'il y a quelqu'un qui peut changer sa décision, c'est moi. Mais oui, mes décisions prouvent quels sont mes goûts", avait-il répondu. Avec son habituel mot d'ordre en substance: c'est lui qui décide et il ne veut pas s'étaler sur ses choix devant la presse.

L’hypothèse d’un transfert va revenir sur la table l’été prochain

Ardemment courtisé par le Bayern Munich cet hiver, le défenseur de 26 ans est finalement resté à Paris faute d’accord entre les deux clubs. Les Bavarois se sont finalement rabattus sur un autre Français: Sacha Boey.

Dans l’entourage du numéro 26 du Paris Saint-Germain, on ne veut pas faire de commentaire. Difficile d’imaginer le joueur s’éterniser à Paris dans ce contexte. D’autant plus qu’il aura des prétendants. International peut couvrir plusieurs postes de la défense (à gauche et au centre en plus de son couloir de prédilection à droite). Il aura très certainement des offres, alors que son contrat arrive à échéance en 2027

Article original publié sur RMC Sport