Publicité

PSG: Mbappé-Luis Enrique, qu'est-ce qui cloche?

Le 15 février dernier, RMC Sport révélait la teneur de la conversation entre Kylian Mbappé et Nasser Al-Khelaïfi avant le huitième de finale aller de Ligue des champions contre la Real Sociedad: l'attaquant annonce au président du PSG qu'il quittera le club à la fin de son contrat, c'est à dire en fin de saison. La fin d'un feuilleton... pour le début d'un autre. Car depuis, la relation semble s'être distendue entre le joueur et son entraîneur Luis Enrique, qui a décidé de le sortir à la mi-temps du match de Ligue 1 à Monaco ce vendredi (0-0).

"Je ne vais pas entrer dans ce jeu. Je suis un professionnel"

Une blessure sur le tacle de Maripan en première période? Absolument pas. Comme révélé par RMC Sport, il s'agissait purement d'un choix du coach. Ce que Luis Enrique a confirmé devant la presse dans la foulée: "100% décision de l'entraîneur. Tôt ou tard, il faudra nous habituer à jouer sans Kylian. Et en tant qu'entraîneur, mon objectif est toujours de trouver le mieux pour l'équipe, ce que je considère comme étant le mieux pour l'équipe." Agacé par les relances sur sa gestion de Mbappé, il a finalement ajouté: "Je ne vais pas entrer dans ce jeu. Je suis un professionnel et ce que j'ai dit à vos collègues, c'est ce que je vais répéter jusqu'à la Real Sociedad. Il n'y a aucun problème, c'est simplement gérer une situation de la meilleure manière, de la façon que je pense être la meilleure. Rien d'autre."

La cassure du 15 février

Dans une relation qui paraissait jusque-là normale, le 15 février et la révélation de ce départ annoncé aux dirigeants font figure de cassure. C'est le lendemain de cette information de RMC Sport que Kylian Mbappé a confirmé, auprès de ses coéquipiers, sa décision de partir en juin. Depuis, il est traité au mieux comme un joueur comme un autre dans les rangs parisiens par Luis Enrique et son staff: remplaçant contre Nantes, remplacé face à Rennes à la 64e minute de jeu et donc ce vendredi à la mi-temps contre Monaco... avant l'annonce de son départ en interne, il y avait bien eu sa non sortie de banc contre Lille, mais c'était par précaution physique après un coup reçu au match précédent. Cette fois, Luis Enrique a passé un cap dans son management.

Qu'est-ce qui le pousse à prendre ces décisions? Difficile de déterminer les intentions réelles de Luis Enrique, qui plaide pour l'équipe, le collectif et l'égalité de traitement entre tous. Insaisissable, le technicien espagnol veut-il préparer "au mieux" son équipe comme il ne cesse de le répéter? Une position qui serait inattaquable... si Paris n'avait pas une fin de saison à forts enjeux avec une place en quart de finale de Ligue des champions à aller chercher. A-t-il été déçu par sa décision? Y a-t-il autre chose qu'on ignore? Il reste du flou dans cette gestion de Kylian Mbappé par Luis Enrique.

Pour l'instant, Mbappé ne laisse rien transparaître

Après le match à Monaco, Luis Enrique a par ailleurs insisté sur la deuxième période de ses joueurs qu'il a trouvée "bien meilleure" dans le jeu. Sans Kylian Mbappé donc. L'ancien coach du Barça a aussi appuyé sur les similitudes qu'il percevait entre l'ASM et la Real Sociedad, chez qui le PSG se déplace mardi en huitième de finale retour de Ligue des champions. "C'était une bonne préparation", a-t-il d'ailleurs résumé. Luis Enrique peut-il aller jusqu'à se passer de Kylian Mbappé mardi? Ce serait surprenant. Mais rien ne paraît impossible dans ce dossier.

Le joueur, lui, ne semble pas marqué. Après le match contre Rennes dimanche dernier, ceux qui l'ont croisé ont évoqué l'image d'un joueur calme ne laissant rien transparaître. Même s'il est évidemment difficile d'imaginer qu'il ne soit pas touché du tout, lui le grand compétiteur qui souhaite jouer dès qu'il le peut. Ce vendredi soir à Monaco, il avait le sourire: un sourire très franc, capté à plusieurs reprises par les caméras du diffuseur, dans les couloirs comme en tribune aux côtés de sa maman et conseillère.

"Aucune polémique", assure l'entourage

Dans le camp du capitaine de l'équipe de France, on rejette toute polémique en expliquant "qu’on respecte les choix du coach et Kylian est lui pleinement concentré sur le déplacement à la Real Sociedad. Aucune polémique sur le fait qu’il soit en tribune. Il s’était douché et était en tenue et chaussures de ville. C’est un dirigeant du club qui l’a conduit de manière spontanée en tribune au sein de la délégation officielle du PSG". Mardi soir, les joueurs du PSG retrouveront la pression de la Ligue des champions. Avec ou sans Kylian Mbappé dans le onze de départ, seul Luis Enrique le sait.

Article original publié sur RMC Sport