Publicité

PSG : le footballeur Achraf Hakimi mis en examen pour viol

Nouveau rebondissement dans l'affaire Achraf Hakimi. Le 26 février dernier, une jeune femme de 24 ans domiciliée à Fontenay-sous-Bois dans le Val-de-Marne, s'était rendue dans un commissariat de Nogent-sur-Marne pour dénoncer, selon ses déclarations, un viol commis la veille par le défenseur du PSG à son domicile située à Boulogne-Billancourt. La victime présumée n'aurait cependant pas voulu porter plainte mais "faire une déclaration de viol". Selon les déclarations de la jeune femme, elle aurait fait connaissance avec Achraf Hakimi sur les réseaux sociaux. Après des discussions sur Instagram en janvier dernier, les deux se seraient vus samedi dernier au domicile du footballeur. La jeune femme s’y serait rendue "à bord d’un Uber que lui aurait commandé le joueur". "L’international marocain l’aurait embrassée sur la bouche, lui aurait soulevé ses vêtements et embrassé les seins malgré ses protestations", relate Le Parisien, qui précise que la victime présumée aurait également parlé de "pénétration digitale" non consentie. Après s’être dégagée du joueur, elle aurait prévenu une amie qui serait venue la chercher.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi