Publicité

Comment se protéger contre les tiques et leurs piqûres?

Comment se protéger contre les tiques et leurs piqûres?

Alors que le printemps et les longs week-ends sont propices aux promenades en forêt, la période est aussi associée à la mise en activité des tiques, ces acariens parasites qui vivent dans les zones boisées et végétales. Les tiques sont connues pour pouvoir transmettre la maladie de Lyme aux personnes qu'elles piquent.

Être piqué par une tique ne signifie pas toutefois une transmission automatique de la maladie de Lyme et le pourcentage de tiques infectées en France varie de 0 à 20% selon les régions et les saisons, explique l'Inrae, un institut de recherche public spécialisé dans l'agriculture, sur son site.

La maladie de Lyme est associée, dans les cas les plus avancés, à des troubles cutanés, neurologiques, articulaires, cardiaques, ophtalmologiques ou cognitifs. Comment faire pour se protéger des piqûres de tiques et éviter une potentielle infection?

• S'équiper de manière adéquate

Virginie Renaud, bénévole pour l’association France Lyme, conseille au micro de BFMTV de "bien s'équiper avant de sortir". Pour une balade en forêt, elle recommande de prendre un chapeau car les tiques peuvent "tomber des arbres". Rentrer son pantalon dans ses chaussettes permet aussi d'éviter que ces acariens se faufilent le long des jambes.

Plus globalement, Santé publique France, un établissement dépendant du ministère de la Santé, préconise de se couvrir avec des vêtements longs et de rester sur les chemins en évitant les broussailles, les fougères et les hautes herbes. Des répulsifs peuvent aussi être pulvérisés sur les vêtements pour éloigner les tiques.

• Bien vérifier sa peau après une sortie

Ces gestes ne garantissent pas une absence de piqûre. "Après une sortie nature, inspectez minutieusement votre corps, notamment les aisselles, les plis de peau, le cuir chevelu, le derrière des oreilles et le cou", recommande donc l'Office national des forêts sur son site.

L'Inrae souligne aussi l'importance d'être précis dans cette inspection, car "une tique au stade nymphe ne mesure que 1 à 3 mm".

• Que faire en cas de piqûre?

Après une piqûre de tique, il faut extraire l'acarien "le plus vite possible" sans appliquer de produit dessus, car cela pourrait le faire régurgiter, explique l'Assurance maladie sur son site. On peut pour cela utiliser un tire-tique, vendu en pharmacie. En cas d'échec à la première tentative, "ne recommencez pas" et "demandez conseil à votre pharmacien ou votre médecin", préconise l'Assurance maladie (Ameli).

Après avoir retiré la tique, il faut désinfecter la peau et surveiller la zone piquée pendant un mois. "Si vous voyez apparaître une plaque rouge inflammatoire qui s'étend, entre 3 à 30 jours après la morsure, vous devez consulter un médecin car c’est un érythème migrant, symptôme de la maladie de Lyme", avertit Ameli.

Article original publié sur BFMTV.com