Publicité

Votre propriétaire ne peut pas vous virer pour faire un Airbnb, voici pourquoi

Face à la hausse du nombre de propriétaires qui veulent récupérer leur appartement en dehors de tout cadre légal, l’Adil lance une ligne téléphonique dédiée pour les locataires.

Depuis plusieurs mois, les témoignages se multiplient sur les réseaux sociaux comme dans les groupes d’amis. À l’approche des JO de Paris et avec la loi qui empêche de louer une passoire thermique, nombre les propriétaires tentent de récupérer leur bien pour les sortir du marché locatif et les basculer sur de la location touristique.

L’an passé, l’Agence nationale pour l’information sur le logement (Adil) a même compté une augmentation de plus de 25 % de demandes concernant des congés donnés par des propriétaires. Cette hausse est si importante que l’organisme lance une ligne téléphonique dédiée, cette semaine. Les locataires seront mis en relation avec un ou une juriste qui pourra étudier leur dossier.

« Il est essentiel que les personnes qui reçoivent des lettres de congés nous contactent le plus rapidement possible », explique Pierre Louis Monteiro, de l’ADIL Paris et Val de Marne. « À ce jour, on constate que plus de 20 % des congés donnés aux locataires ne respectent pas les formes et donc que ces lettres sont caduques. »

Que doit contenir la lettre de congé ?

Pour qu’une lettre de congés soit recevable, il est nécessaire qu’elle soit envoyée six mois avant la fin du bail pour une location vide et trois mois pour une location meublée.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : AirBnb // Source : Canva