Pronostic vital : engagé, réservé, quelles différences ?

Pixabay.com

Le pronostic fait état d'une maladie ainsi que de son évolution. Le terme médical « pronostic vital » désigne ainsi les risques de décès, ou à l'inverse, les chances de survie d'un patient atteint d'une maladie ou admis à l'hôpital suite à un accident. Le pronostic vital réservé ou engagé intervient lorsque le patient se trouve dans une situation grave ou une situation d'urgence. Et il devient non engagé lorsque sa vie n'est plus en danger, c'est-à-dire quand les fonctions vitales ne sont pas touchées ou simplement contrôlées. À quel stade de la vie du patient son pronostic vital devient-il réservé ou engagé ?

Suite à une maladie ou un accident, le pronostic vital devient engagé quand l'état du patient est prononcé comme étant critique. Ce qui signifie que le médecin ne peut plus contrôler ni stabiliser son état. Il devient difficile pour lui de déterminer si le patient peut survivre, surtout si les lésions touchent des organes vitaux comme le cœur, le cerveau ou encore les poumons. En effet, l'état critique du patient peut même mener au décès, même si cela ne signifie pas pour autant qu'il va mourir. Toutefois, un pronostic vital engagé implique également que la situation peut évoluer à tout moment du fait de l'instabilité de la situation. Lorsque le pronostic vital est prononcé comme étant engagé par le médecin, le patient est rapidement envoyé en réanimation ou au bloc opératoire s'il a besoin d'une intervention urgente. Il peut également bénéficier de soins palliatifs s'il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pénis de chair ou pénis de sang : quelles différences ?
Quelles huiles essentielles emporter en vacances ?
Quelles sont les vertus du piment fort sur la santé ?
Quelles sont les preuves que notre corps évolue ?
Procréation : quelles sont les dernières avancées médicales ?