Publicité

Le prometteur Tuifua va devoir choisir entre le XV de France et les All Blacks

La France a récemment mis la main sur plusieurs joueurs de talent en sélectionnant le Toulousain Emmanuel Meafou ou le Perpignanais Posolo Tuilagi. Mais Fabien Galthié et le staff des Bleus risquent bientôt de perdre le tout aussi prometteur Patrick Tuifua. Le troisième néo-calédonien et donc citoyen français pourrait rapidement porter le maillot des All Blacks malgré ses deux sélections lors du Tournoi des VI Nations des moins de 20 ans avec la France.

Après avoir débuté chez les jeunes en Nouvelle-Calédonie, et donc y obtenir le statut tant convoité de JIFF, Patrick Tuifua a rejoint la Nouvelle-Zélande à l'age de 15 ans en 2020 en bénéficiant d'une bourse pour jouer au rugby et poursuivre ses études. En 2025, et donc après cinq ans dans le pays, le Français pourrait donc jouer pour les All Blacks.

Un joueur biberonné au rugby kiwi

Après avoir disputé le championnat des provinces néo-zélandaises (NPC) avec les Hawke's Bay Magpies, Patrick Tuifua se trouve désormais intégré à l'équipe B des Hurricanes, célèbre province du Super Rugby et où évolue par exemple Ardie Savea, star mondiale au poste de troisième ligne. Pour Vincent Moscato, c'est normal pour le jeune joueur français de s'interroger sur son choix de sélection.

"A son âge, il joue là-bas, donc c’est les Blacks. Moi il n’y a aucune autre nation que la France pour laquelle j’aurais aimé joué. Mais les Blacks c’est différent Il a 19 ans, c’est comme si tu jouais au foot eu Brésil et que le Brésil vient te chercher, a lancé l'ancien talonneur ce mercredi sur RMC dans son émission le Super Moscato Show. "Comment faire? Est-ce qu’un joueur de foot aurait refusé? Si ça fait cinq ans qu’il est là-bas, il est déjà Néo-Zélandais par le rugby et par la coutume. Et c’est une coutume très très forte. Oui ça joue peut-être un peu d’avoir joué chez les jeune avec les Bleus. Je n’ai pas peur de vous dire que moi je choisirais les Blacks. On peut faire des cocoricos comme on veut mais les Blacks ça fait rêver tout le monde."

Saint-André explique pourquoi les All Blacks peuvent le chiper à la France

A l'instant T, Patrick Tuifua peut donc à la fois espérer jouer avec le XV de France, si Fabien Galthié l'appelle rapidement, ou attendre une convocation chez les Blacks quand il aura passé cinq années en Nouvelle-Zélande. A écouter Philippe Saint-André, cela pourrait constituer une grosse perte pour le futur des Bleus.

"Il faut expliquer l’histoire, je l’ai vu jouer avec l’équipe de France U20 en Ecosse. C’est un troisième ligne très très costaud. Les Français, on a été malins et on a essayé de le récupérer. Parce que lui, depuis cinq ans, il a eu une bourse et il est en Nouvelle-Zélande qui se trouve juste à côté de la Nouvelle-Calédonie. Il était dans le système anglo-saxon, dans le système néo-zélandais. Il vit son rugby grâce aux Néo-Zélandais, a estimé l'ancien sélectionneur tricolore sur RMC. "Là on a vu ce gros potentiel. L’équipe de France des moins de 20 ans a été très intelligente et l’a contacté, l’a sélectionné. Il a dit oui, il est venu mais aussi dit oui parce que les règles ont changé."

Par le passé, le fait de jouer avec les U20 d’un pays bloquait automatiquement la possibilité d’évoluer avec une autre sélection chez les A. C’est fini, un joueur aligné chez les moins de 20 ans tricolores peut encore jouer pour les All Blacks.

Et Philippe Saint-André de préciser: "On va le savoir rapidement, on va le savoir cet été. Si jamais il signe dans un club de Top 14, là il choisira automatiquement l’équipe de France. Si jamais il reste aux Hurricanes, je pense que sa décision sera la Nouvelle-Zélande. En Top 14 il peut gagner beaucoup plus d’argent."

Une plus grande chance de jouer chez les All Blacks?

L'avenir en club de Patrick Tuifua pourrait influer sur son choix de sélection et tout serait donc susceptible de se régler rapidement. Rester aux Hurricanes qui espèrent le garder ou rejoindre le Top 14 et ainsi imiter son oncle, Laurent Simutoga, passé notamment par le Stade Français ou La Rochelle entre 2007 et 2011.

"Le plus terrible c’est que je pense que c’est plus facile pour lui de jouer avec les All Blacks parce qu’ils mettent des pièces sur certains joueurs et qu’ils n’ont pas énormément de provinces", a encore noté Philippe Saint-André dans le Super Moscato Show. "Je pense qu’il fait partie des huit ou dix joueurs ciblés dans le plan de succession alors qu’en France, il faut qu’il soit titulaire en Top 1 et c’est plus complexe pour jouer en équipe de France même s’il a été très bon avec les U20." Et c’est donc pour cela que Patrick Tuifua se retrouve avec une décision à prendre. Choisir entre la Nouvelle-Zélande et le XV de France...Un choix de roi.

Article original publié sur RMC Sport