Un projet d'hydravion spatial subventionné par la Nasa pour étudier Titan, la lune de Saturne

SWNS/ABACA

Depuis une douzaine d’années, la Nasa finance des programmes de recherche à la pointe de la technologie pour pousser encore un peu plus l’exploration spatiale des années à venir et développer des technologies d’avant garde, comme l’explique la revue Science et Avenir. Pour cela, l’agence spatiale a mis en place les “Nasa Innovative Advanced Concepts” (NIAC), pour “repérer et sélectionner une série de projets menés par des entreprises ou des organismes de recherche américains, qui pourraient, s’ils sont réalisables, marquer une rupture dans les objectifs ou la mise en oeuvre des missions spatiales”. Pour l’année 2023, 14 propositions ont été retenues. "La Nasa ose rendre possible l’impossible. Et cela ne peut être réalisé que grâce aux penseurs et innovateurs qui nous aident à imaginer et préparer le futur de l’exploration spatiale, a déclaré l’administrateur de la Nasa Bill Nelson. Le programme du NIAC fournit à ces scientifiques et ingénieurs visionnaires les outils et soutiens dont ils ont besoin pour faire éclore les technologies des missions à venir de la Nasa." C’est notamment le cas d’un projet d’hydravion pour explorer Titan, la lune de Saturne qui fait partie des 14 propositions et qui fera l’objet de subventions de la part de la Nasa, a récemment annoncé l’agence spatiale.

Surnommé TitanAir, l’appareil a été imaginé par Quinn Morley de Planet Enterprises à Gig Harbor à Washington. Son objectif serait d'étudier la chimie de la plus grande lune de Saturne, un monde glacé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Nasa et le Pentagone préparent une fusée à propulsion nucléaire pour aller sur Mars
Un OVNI aurait été repéré par un avion espion américain en Irak
Les étonnantes lois de la physique quantique
Europe : des satellites mis en orbite par milliers !
Ces animaux marins arrivent à faire repousser des membres de leur anatomie