Producteur tabassé à Paris : Darmanin va demander la révocation des policiers

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Gérald Darmanin s'est exprimé ce jeudi sur France 2.
Gérald Darmanin s'est exprimé ce jeudi sur France 2.

« Inqualifiables ». Ainsi Gérald Darmanin évoque les images du passage à tabac par des policiers d'un producteur de musique à Paris, documenté par une vidéo largement diffusée sur les réseaux sociaux. Après une journée de polémique, le ministre de l'Intérieur a pris la parole jeudi soir sur le plateau du journal de 20 heures de France 2.

Le ministre de l'Intérieur déclare : « Ces images sont inqualifiables, extrêmement choquantes. Dès que j'en ai pris connaissance, j'ai demandé la suspension des trois policiers. Dès que les faits seront établis par la justice, je demanderai également leur révocation. Ils ne devront plus porter cet uniforme, ils ont sali l'image de la République. Je dis aux policiers et gendarmes que je les soutiens sans faille, mais la contrepartie, c'est le respect absolu des règles de la République. Quand ils les enfreignent, ils doivent être punis par la justice. »

Trois des policiers mis en cause ont été suspendus à titre conservatoire dans l'après-midi et le préfet de police de Paris a demandé la suspension d'un quatrième, qui devrait être décidée par le directeur général de la police nationale. Le parquet de Paris a ouvert en outre une enquête contre les fonctionnaires. Un quatrième policier, arrivé en renfort, est accusé d'avoir lancé une grenade lacrymogène dans le studio de musique où a eu lieu la violente interpellation. Il a lui aussi été suspendu de ses fonctions.

Lire aussi Producteur tabassé à Paris : des violences mais aus [...] Lire la suite