Publicité

Pour les proches de Clémentine Vergnaud, la cagnotte est une « vendetta » contre le cancer

Sur Leetchi, le fonds Clémentine Lecalot Vergnaud a déja réuni plus de 35 000 €
Capture d’écran Leetchi Sur Leetchi, le fonds Clémentine Lecalot Vergnaud a déja réuni plus de 35 000 €

SANTÉ - Un pas de plus pour la lutte contre le cancer. La cagnotte Leetchi créée en hommage à Clémentine Vergnaud, emportée à 31 ans par un cholangiocarcinome, a atteint les 35 000 €, « 10 fois plus que ce qu’elle espérait » a confié son mari, Grégoire Lecalot, au micro de France Bleu ce vendredi 19 janvier 2024.

Une somme qui rapproche les proches de la journaliste de leur objectif : créer un fond pour financer la recherche contre ce cancer des voies biliaires rare et particulièrement agressif, comme le souhaitait Clémentine Vergnaud.

Financer une année de recherche

Dans l’émission Bonjour Docteur, Grégoire Lecalot est revenu sur la mission de cette cagnotte : la création d’un fonds défiscalisé. « Les conditions légales sont très précises : il fallait qu’on réunisse 15 000 € minimum. [...] On a lancé cette cagnotte pour nous aider [à réunir cette somme, ndlr], on pensait que ça allait durer des mois et qu’il faudrait en donner une partie nous-même », a-t-il expliqué. Au final, en quelques semaines, l’objectif a été largement dépassé.

Aujourd’hui, les proches de Clémentine Vergnaud espèrent pouvoir récolter 100 000 €, qui iront presque exclusivement à la recherche contre le cancer qui a touché la jeune femme. « Le médecin qui a soigné Clémentine nous disait qu’une année de recherche, en gros, c’était environ 80 000 €. On s’est dit qu’on allait réunir 100 000 €. » Avec 35 485 € pour l’instant sur la cagnotte, un tiers de l’objectif est déjà atteint.

Une petite victoire qui permet aux proches de Clémentine Vergnaud, mais aussi de toutes les personnes touchées par un cholangiocarcinome, de lutter à leur manière contre ce cancer. « Pour nous, c’est un peu une vendetta », a confié Grégoire Lecalot. Dans son podcast « Ma vie face au cancer : le journal de Clémentine », la journaliste de Franceinfo avait raconté sa volonté d’aider « au moins une personne ».

À voir également sur Le HuffPost :

Mort de Clémentine Vergnaud : une cagnotte ouverte par sa famille pour soutenir la recherche

Les podcasts de Clémentine Lecalot-Vergnaud dévoilés à titre posthume, trois semaines après sa mort