Publicité

Abarth 600e : premier modèle d’une nouvelle génération de sportive électrique Stellantis

Comme souvent avec les marques italiennes ces derniers temps, des fuites ont poussé la marque à faire une communication officielle ce 8 février sur la future Abarth 600e. Il est trop tôt pour avoir l’ensemble des données techniques de cette nouveauté électrique, mais ce communiqué de la marque confirme déjà quelques rumeurs sur la motorisation intégrée dans cette version clairement plus musclée de la Fiat 600e.

Alors que les moteurs électriques Stellantis plafonnent à 156 ch (115 kW) sur cette plateforme du groupe, Abarth confirme une puissance de 240 ch. Ce sera le premier, mais pas le dernier modèle sur une plateforme renommée Perfo-eCMP. Est-ce suffisant pour vendre de la sportivité électrique ?

Un nouveau souffle pour plusieurs modèles électriques à venir

Stellantis a poussé un peu loin le principe de mutualisation de sa première plateforme (e-CMP) pouvant accueillir les motorisations électriques. C’est une véritable armée de clones que le groupe propose à la vente, avec la même batterie et le même moteur pour tous (ou presque). Depuis le lancement de la première génération de la Peugeot e-208 avec son moteur 136 ch (100 kW), il y a depuis eu une évolution dans la gamme en intégrant à partir de 2023 le nouveau moteur « M3 » de 156 ch (115 kW). Il est associé à une batterie offrant jusqu’à 54 kWh (sauf sur les modèles les plus compacts).

Eléments moteurs de l'Abarth 600e // Source : Abarth
Eléments moteurs de l'Abarth 600e // Source : Abarth

Eléments moteurs de l’Abarth 600e // Source : Abarth

Une même base avec la même motorisation,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Future Abarth 600e // Source : Abarth