Publicité

Procès de l’attentat de Trèbes : l’itinéraire meurtrier du terroriste Radouane Lakdim

Près de six ans sont passés depuis le drame qui a bouleversé les Français. Ce lundi 22 janvier, six hommes et une femme sont jugés jusqu’au 23 février par la cour d’assises spéciale de Paris dans le cadre du procès de l’attentat de Trèbes et Carcassonne (Aude) en 2018.

Sur le banc des accusés, cinq suspects, informés de la radicalisation de l’assaillant, sont notamment accusés d’avoir apporté leur soutien au terroriste Radouane Lakdim, abattu par le GIGN le jour de l’attaque.

La terreur sur une aire de stationnement

Le vendredi 23 mars 2018, l’assaillant de 25 ans a commis l’irréparable, fauchant la vie de quatre personnes lors d’un funeste périple. D’abord, celle de Jean Mazières, 61 ans et père d’un fils de 19 ans. Ce viticulteur à la retraite depuis deux ans a été tué d’une balle dans la tempe par Radouane Lakdim sur une aire de stationnement près de Carcassonne (Aude) sous les coups de 10 heures du matin, alors qu’il se trouvait dans une voiture.

Déjà connu pour des faits de droit commun, le terroriste a ensuite poursuivi son itinéraire meurtrier jusqu’au Super U de Trèbes, où il a fait irruption sous les cris de « Allah Akbar ». Dans cet effroyable assaut, ce fiché S depuis 2014 fait deux nouvelles victimes : le boucher du supermarché, Christian Medves, 50 ans, et un client de l’enseigne, Hervé Sosna, 65 ans.

Exécutés dans le magasin

Alors qu’il termine son service, Christian Medves est tragiquement abattu d’une balle dans la tête à proximité de son comptoir de ...


Lire la suite sur ParisMatch