Procès du 13-Novembre: Salah Abdeslam testé positif au Covid-19

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Cette contamination pourrait amener les avocats du terroriste franco-belge à demander un report de la reprise de l'audience du procès, prévue le 4 janvier.

Salah Abdeslam a été testé positif au Covid-19 ce lundi, a appris BFMTV, confirmant une information de FranceInfo. Le dernier survivant du commando des attentats du 13 novembre est au coeur du procès qui doit reprendre ce mardi 4 janvier. Il doit lui être entendu prochainement le 13 janvier, alors que le procès est dans la phase de l'interrogatoire des accusés.

Cette contamination pourrait amener les avocats du terroriste franco-belge à demander un report de la reprise de l'audience, notamment s'il est toujours positif. Pour l'heure, selon nos information, le procès reprendra bien ce mardi comme prévu.

Comme le rappelle FranceInfo, cela avait été le cas au procès des attentats de Charlie Hebdo, de l’Hyper Cacher et de Montrouge, "suspendu pendant un mois, quand le principal accusé Ali Riza Polat avait contracté le Covid-19".

Un cluster à Fleury-Mérogis

Salah Abdeslam est isolé 24 heures sur 24 à la prison de Fleury-Mérogis (Essonne). Il ne peut sortir que deux heures par jours. Toutefois, des surveillants peuvent entrer en contact avec lui, notamment pour lui apporter ses repas, ou encore des personnes lors des séances de parloirs.

Un cluster a d'ailleurs été détecté dans le bâtiment où Salah Abdeslam est détenu à Fleury Mérogis, a appris BFMTV de source pénitentiaire. Les détenus et personnels vont être testés dans les jours qui viennent et des dispositions sont prises pour isolr les personnes contaminées et les cas contacts. Des mesures de distanciation étant mises en place et les gestes barrières devant être respectés, aucun pass sanitaire n'est exigé pour effectuer une visite en prison.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Le SMS glaçant de Precilia, quelques heures avant de mourir au Bataclan

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles