Publicité

"Le Problème à 3 corps": pourquoi la nouvelle série de Netflix est un événement

Les créateurs de Game of Thrones passent du côté de la science-fiction: David Benioff et D.B. Weiss se sont saisis du roman chinois à succès Le Problème à 3 corps et livrent une série très attendue qui sera diffusée le 21 mars sur Netflix et promet déjà à la plateforme des records de visionnage.

La série navigue entre les époques, les lieux et les protagonistes: une astrophysicienne chinoise prend une décision radicale dans les années 60, qui se répercute dans le présent. En Angleterre, de jeunes scientifiques tentent de percer le mystère de phénomènes paranormaux et se retrouvent confrontés à une menace planétaire.

"C'est une histoire sur l'humanité qui doit répondre à une crise existentielle", a résumé auprès de l'AFP l'actrice Jess Hong, propulsée sur la scène internationale par son rôle de Jin Cheng, une physicienne au centre de la série. "J'espère qu'il y a quelque chose pour tout un chacun dans Le Problème à 3 corps."

"En termes de taille, d'envergure et d'ambition, ça va même probablement plus loin que Game of Thrones, qui se déroulait chronologiquement. Là, une partie est située en Chine dans les années 50-60, une partie en 2024 en Grande-Bretagne, une partie dans un jeu de réalité virtuelle", a également souligné l'acteur John Bradley auprès de l'AFP.• Un monument de la SF

Le Problème à trois corps est une adaptation d'une trilogie littéraire du chinois Liu Cixin, auteur de huit romans et d'une trentaine de nouvelles fortement influencé par Jules Verne. Triomphe en Chine en 2008, cette saga a été publiée en anglais en 2014 puis en 2016 en France. Aux États-Unis, il compte parmi ses fans Barack Obama et Mark Zuckerberg a remporté le prestigieux prix Hugo du meilleur roman en 2015.

Ecoulée à plus de 260 millions de lecteurs dans le monde entier, cette saga fleuve de plus de 2.000 pages a ouvert selon Le Monde "la voie à un renouveau de la science-fiction chinoise plus sophistiquée et subversive" en mêlant "hard-science néoclassique" et "sense of wonder (ce vertige émerveillé propre à la SF) très vieille école".

Un renouveau que la série essaye lui aussi d'incarner. David Benioff, D.B. Weiss et le producteur Alexander Woo ont travaillé sur la série en pleine crise du Covid-19. "Entre le changement climatique et la pandémie, on a eu un aperçu de la manière dont les gens réagissent différemment à la perspective d'une menace mondiale", rapporte D.B. Weiss. Et "on voit un spectre similaire de réactions dans Le Problème à 3 corps, qui fait écho chez nombre d'entre nous".

Mais les déclarations de Liu Cixin justifiant les exactions du gouvernement chinois sur la minorité Ouïghours ont suscité la polémique et un peu diminué l'aura de sa saga. L'écrivain s'est attiré également les foudres de cinq sénateurs américains qui ont demandé en vain à Netflix "de sérieusement reconsidérer" le projet d'adaptation d'un de ses romans.

• L'équipe de "Game of Thrones"

David Benioff et D.B. Weiss, les deux "showrunners" de Game of Thrones, ont été recrutés à prix d'or par Netflix, après l'immense succès de leur série HBO des années 2010 et son monde de dragons, de sexe et d'intrigues politiques inspiré de la saga littéraire de George R.R. Martin, Le Trône de fer.

Leur mission: s'attaquer une nouvelle fois à un best-seller international à l'intrigue foisonnante dont l'adaptation est réputée impossible. Mais comment ont-ils fait le saut du Moyen-Âge et de la fantasy à la série d'anticipation? Début de réponse avec D.B. Weiss, dans le dossier de présentation:

"Créer Game of Thrones a été la plus belle expérience de nos vies, mais après dix années à vivre dans ce monde de fiction, il nous fallait un projet avec de nouveaux défis à tous les niveaux, comme c'est le cas avec cette histoire."

Au casting du Problème à 3 corps, on retrouve par ailleurs trois des acteurs principaux de Game of Thrones. Le Britannique John Bradley incarne un des cinq scientifiques d'Oxford, le plus frondeur, Liam Cunningham est à la tête d'une agence de renseignements, et Jonathan Pryce joue un magnat du pétrole.

Pour obtenir des paysages aussi grandioses et les mêmes effets léchés que ceux de Game of Thrones, il a été fait appel notamment à des vétérans dont la cheffe décoratrice Deborah Riley, le producteur des effets visuels Steve Kullback et aussi le compositeur Ramin Djawadi.

• Un projet qui revient de loin

L'industrie audiovisuelle rêve depuis plusieurs années de transposer à l'écran le récit de Liu Cixin. Le Problème à 3 corps a été adapté une première fois en Chine en janvier 2023 sous la forme d'une série en 30 épisodes. Avant, plusieurs projets ont échoué sous diverses formes: série animée, jeux vidéo, film en prises de vues réelles. Un projet imaginé par Benoît Delépine, de Groland, a même été retoqué.

L'adaptation par Netflix, qui a bénéficié du plus gros budget jamais alloué par Netflix pour une série, soit 200 millions de dollars, a elle-même été mouvementée. Le tournage a été express, en neuf mois à partir de novembre 2021, dans les studios de Shepperton et divers lieux en Angleterre, et également à Badajoz en Espagne, au siège des Nations unies à New York ainsi qu'à Cap Canaveral en Floride.

Les scènes dans la Chine de la Révolution culturelle ou dans la vie moderne sont mêlées à des séquences de réalité virtuelle, qui ont constitué une des tâches les plus complexes. Des corps sont par exemple montrés aplatis et déshydratés, puis réhydratés. Il a fallu ensuite attendre plus de deux ans pour voir le résultat: prévue initialement en 2023, la série a été repoussée à janvier puis mars 2024.

Avec une pression énorme sur ce projet très ambitieux: "Il faut vraiment démarrer sur les chapeaux de roue" en audience, a indiqué récemment John Bradley à l'AFP. Une possible saison 2 du Problème à 3 corps en dépend.

Article original publié sur BFMTV.com