Publicité

Quand les prix des voitures électriques baissent, Peugeot augmente celui de sa e-208

En janvier 2024, la Peugeot e-208 s'est hissée à la première place des voitures électriques les plus vendues en France avec 2 178 immatriculations, juste devant la Dacia Spring et la Tesla Model 3.

Et visiblement, Peugeot compte bien capitaliser sur les bons résultats de sa citadine électrique, puisqu'après avoir diminué ses prix il y a quelques semaines, la firme au lion vient de les augmenter à nouveau.

Pourtant, la marque avait fait l'effort récemment de s'aligner sur la concurrence, notamment avec sa e-308 qui a vu ses prix légèrement diminuer, tandis que le e-3008 est proposé dans les mêmes eaux que le Renault Scénic ou encore le Tesla Model Y.

Une augmentation de prix justifiée par la réglementation

En revanche, la Peugeot e-208 est toujours largement au-dessus du lot, en tout cas plus que la future Renault 5 E-Tech promise sous les 25 000 euros avant bonus, ou encore la Citroën ë-C3 qui débute à 23 300 euros, là aussi avant bonus. Ainsi, la citadine sochalienne débute désormais à 34 100 euros avant bonus de 5 000 euros, contre 33 550 euros auparavant, toujours avant subvention. De ce fait, la Peugeot e-208 s'affiche plus cher que la Renault Mégane E-Tech (à partir de 34 000 euros) qui, pourtant, est du segment du dessus. Toutefois, la citadine possède une plus grosse batterie, avec 51 kWh pour une autonomie supérieure à 400 km, tandis que la Mégane la moins chère possède une batterie de 40 kWh pour une autonomie annoncée de 300 km.
Dans le même temps, la version thermique a aussi le droit à sa petite augmentation, mais plus mesurée. En effet, son prix vient d'augmenter de...Lire la suite sur Autoplus