Publicité

EN PRIVÉ AVEC Fabienne Carat : "Cette question m'a fait pleurer", pourquoi Bienvenue au monastère l'a tant chamboulée ?

Fabienne Carat a accepté de se confier en exclusivité à "Purepeople" dans le quatrième épisode d'"En privé avec". Elle est notamment revenue sur un moment fort en émotions qu'elle a vécu lors du tournage de "Bienvenue au monastère".

Après Benjamin Castaldi, Alicia Aylies et Adriana Karembeu, c'est Fabienne Carat qui a accepté de se confier comme rarement lors d'une interview intimiste baptisée En privé avec, le nouveau format de Purepeople. En plus d'avoir évoqué le retour de Section de recherches le 8 février dernier (série dans laquelle elle incarne Commandant Jeanne Lorieux depuis la saison 14) sur TF1, son nouveau single Tous ces hommes ou son One Woman Show Née de père trop connu, la pétillante brune de 44 ans est revenue sur sa participation à Bienvenue au Monastère (C8). Une émission qui l'a bouleversée.

Le coup d'envoi avait été donné le 12 janvier dernier. Bienvenue au monastère, adaptation du format néerlandais In Search of God, a mis en avant 6 personnalités, parties pour une retraite religieuse d'une semaine en Corse. Fabienne Carat, Clara Morgane, Delphine Wespiser, Simon Castaldi, Paul El Kharrat et Jean-Marc Généreux se sont rendus au Couvent catholique de Corbara et y ont vécu des moments forts en émotions.

Lors de cette retraite spirituelle, Fabienne Carat s'est notamment vue poser une question qui l'a beaucoup marquée : quelle est la personne qui vous aime le plus ? "Je n'ai pas su quoi répondre. Ma fille était encore plus petite que maintenant, donc il y a une grosse différence. Maintenant, ça devient une petite personne. Avant, c'était encore un grand bébé. Ma fille,...

Lire la suite


À lire aussi

"Elle s'est mise à pleurer" : Elodie Fontan à l'île Maurice avec son fils, cette incroyable surprise qu'elle a organisée
"Elle peut être froide quand..." : Kate Middleton, cette "facette" d'elle méconnue qui a fait du mal à Meghan Markle
Hugues Aufray inconsolable face à la mort de sa petite fille : elle a succombé à 40 ans à une triste maladie