Publicité

Une prise de sang peut prédire si vous avez un risque de crise cardiaque

On compte en moyenne 80 000 infarctus du myocarde par an en France, selon l’Inserm. Environ 10% des personnes décèdent dans l’heure qui suit. Prévenir la crise cardiaque pourrait considérablement réduire le nombre de morts et de victimes.

Des chercheurs assurent qu’une simple prise de sang pourrait prédire le risque d’arrêt cardiaque. Aidés de confrères européens, des scientifiques de l’Université d'Uppsala en Suède ont analysé des échantillons de sang provenant de 169 053 Européens n’ayant aucun antécédent de maladie cardiovasculaire. En six mois, 420 participants ont été victimes d’une première crise cardiaque. Leur sang a été comparé à celui de 1 598 individus en bonne santé.

“Nous avons identifié environ 90 molécules qui étaient liées à un risque de première crise cardiaque”, a détaillé le professeur Johan Sundström de l'université d'Uppsala. Ces molécules sont visibles dans une prise de sang classique. “Les échantillons déjà prélevés dans les établissements de santé suffisent désormais à prédire le risque. Nous espérons que cela augmentera la motivation des gens à prendre leurs médicaments préventifs ou arrêter de fumer, par exemple.”

Pour aller plus loin, l’équipe scientifique a également mis au point un outil en ligne grâce auquel il est possible de connaître son risque de crise cardiaque dans les six mois.

“C'était l'un des objectifs de toute l'étude, car nous savons que les gens se sentent relativement peu motivés à suivre des traitements préventifs. Si vous découvrez (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Alzheimer, démence : et si on détectait ces maladies dans les yeux ?
Saint Valentin : pour avoir une bonne mémoire, tombez amoureux !
Alaskapox : tout savoir sur ce virus qui vient de faire son premier décès
Comment soulager les douleurs au genou : 5 exercices recommandés par une kinésithérapeute
Est-il possible de réaliser une prise de sang sans prescription médicale ?