"Pris pour un c*n" : Daniel Riolo tire à boulets rouges sur Didier Deschamps pour sa gestion du cas Benzema !

"Pris pour un c*n" : Daniel Riolo tire à boulets rouges sur Didier Deschamps pour sa gestion du cas Benzema ! - BestImage, Cédric Perrin
"Pris pour un c*n" : Daniel Riolo tire à boulets rouges sur Didier Deschamps pour sa gestion du cas Benzema ! - BestImage, Cédric Perrin

Présent dans "L'After Foot" ce 4 janvier, Daniel Riolo a tenu à apporter sa version de l'histoire concernant la gestion du cas Karim Benzema et il n'est pas tendre avec le sélectionneur, Didier Deschamps.

C'est l'une des énigmes de cette Coupe du monde côté équipe de France. Alors que les supporters se réjouissaient de voir une attaque composée de Kylian Mbappé et Karim Benzema, tout récent Ballon d'Or et actuellement considéré comme le meilleur buteur du monde, il n'en a rien été. Seulement quelques jours avant le début de la compétition, le staff des Bleus annonce que celui que l'on surnomme KB9 est forfait pour la compétition et qu'il quitte le Qatar dans la foulée. Depuis, beaucoup de zones d'ombres entourent cette histoire et Daniel Riolo a tenu à apporter sa version des faits dans l'émission L'After Foot, sur RMC.

Pour le compagnon de Géraldine Maillet, les critiques sur Karim Benzema ne sont pas fondées et pour lui, il faut plutôt chercher du côté de Didier Deschamps pour trouver un coupable dans l'affaire. Tout commence avec la blessure de l'attaquant de 35 ans et son forfait dans la foulée. "Quand ils (le staff des Bleus) sortent Benzema et que le médecin de l'équipe de France ne va même pas à Aspetar (un hôpital privé du Qatar, ndlr) et dit 'c'est bon, t'es blessé, tu t'en vas" et qu'on lui prend un avion à 6 heures du matin c'est quand même un petit peu bizarre", lance Daniel Riolo, avant d'évoquer le cas du sélectionneur : "C'est l'histoire de Benzema dans cette Coupe du monde, avec la conclusion qu'on l'a réellement pris pour un c*n et que Deschamps nous a menti de A à Z, mais le mensonge, c'est quelque chose qu'il manie...

Lire la suite


À lire aussi

Bernard Tapie éternel voisin de son ex Michèle, proximité indispensable pour protéger son fils Stéphane
Couronnement de Charles III : le prince Harry absent à l'événement ? Sa réponse lourde de sens
"Je n'ai jamais été à l'aise avec ça" : Garou traumatisé par la célébrité, il se confie