Princesses Eugenie et Beatrice : la sécurité des deux sœurs a coûté très cher à la famille royale

·1 min de lecture
![CDATA[Dutch Press Agency / Bestimage]]

Au sein de la famille royale, la hiérarchie a un poids déterminant. Désormais installé en Californie avec son épouse Meghan Markle et leurs enfants, le prince Harry a fait part il y a quelques jours d'un communiqué, dans lequel il reproche à la famille royale, mais surtout à la police britannique, de lui avoir retiré tout droit de faire appel aux services des policiers pour lui assurer une protection lors de ses voyages au Royaume-Uni. Alors que le duc et la duchesse de Sussex ont récemment été invités par le prince Charles à venir y séjourner, ils ont déploré ne pas se sentir en sécurité.

Une polémique relancée, après que quelques mois plus tôt le prince Harry ait dénoncé que lorsqu'il a renoncé à son statut de membre senior de la famille royale, sa protection policière a été levée, l'obligeant à faire appel à des sociétés privées afin d'assurer sa sécurité. Mais outre lui et Meghan Markle, deux autres membres de la famille royale ont vu, il y a quelques années, leur privilège d'être protégés aux frais du contribuable britannique levé. Et il s'agit des princesses Beatrice et Eugenie. En 2011, le prince Charles a en effet ordonné que ses nièces ne privilégient plus de ce droit, entre autres après que la cadette des filles du prince Andrew ait dépensé pas moins de 100 000 livres, soit près de 120 000 euros, de frais de sécurité lors de son année sabbatique où elle a voyagé en Inde, en Amérique, en Thaïlande et en Afrique (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Kate et William : ce "fort" oublié de la reine Elizabeth II dans lequel ils pourraient emménager
Meghan et Harry : cet empire qu'ils sont en train de bâtir dans un paradis fiscal
Mathilde de Belgique : la reine visite un centre accueillant les plus démunis
Prince Andrew : cette raison insolite pour laquelle il faisait des crises de nerfs
Elizabeth II : pourquoi les cygnes de la reine ont été abattus ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles