Publicité

La princesse Aiko du Japon a trouvé un travail : « Je suis ravie »

Aiko du Japon fait un pas de plus sur la voie de l’émancipation. Un mois après avoir soutenu son mémoire de fin d’études, qui portait sur les poèmes Waka, et avant même d’être officiellement diplômée, la princesse de 22 ans a annoncé avoir trouvé un travail. À compter du mois d’avril, la fille unique de l’empereur Naruhito et de l’impératrice Masako, travaillera au sein de la Société japonaise de la Croix-Rouge.

La Maison impériale précise toutefois, dans un communiqué relayé par le média japonais « Asahi », qu’il s’agit d’un emploi « contractuel », ce qui permettra à la princesse Aiko de continuer à remplir ses fonctions officielles. « Je suis ravie de participer au travail de la Société japonaise de la Croix-Rouge, une organisation qui m’a toujours intéressé », a déclaré la jeune femme. « En même temps, je ressens un sentiment de responsabilité. »

« Être utile aux gens et à la société »

La princesse Aiko a fait des études de lettres, avec une spécialisation en langue et littérature japonaises, mais s’intéresse depuis de nombreuses années aux « activités sociales ». La Maison impériale précise d’ailleurs qu’elle a déjà participé à des séances d’information et visité, avec ses parents, une exposition organisée par la Croix-Rouge.

« En continuant à apprendre diverses choses et en travaillant dur avec la conscience d’être un membre de la société, j’espère être utile aux gens et à la société, même si ce n’est qu’un peu », a insisté Aiko du Japon.

À lire aussi La pri...


Lire la suite sur ParisMatch