Publicité

Prince William : bouquet pour Kate et traits tirés, cette réapparition coup de théâtre après sa mystérieuse absence

La famille royale est bien mystérieuse ces derniers temps... L'opacité autour de l'état de santé de Kate Middleton et l'absence de précision sur le cancer dont souffre Charles III commencent à susciter l'inquiétude. Pire encore, le prince William a déserté un évènement important le 27 février. En effet, il ne s'est pas rendu à l'hommage rendu à Constantin II en la chapelle St George du château de Windsor. L'héritier du trône, filleul du défunt devait y lire une lecture lors de la cérémonie et a fait faux bond à la dernière minute. Dans la foulée, le palais de Kensington a justifié son absence "pour raisons personnelles".

Le prince William reçoit un bouquet de fleurs pour Kate

Alors que les rumeurs vont bon train concernant les raisons de son absence, le prince William est finalement réapparu. En effet, le prince William s'est rendu à la synagogue Western Marble Arch, dans le centre de Londres. Il a participé à des discussions sur la montée de l'antisémitisme en Grande-Bretagne comme le rapporte le Daily Mail. Il a rencontré deux survivants de l'Holocauste, Manfred Goldberg et Renee Salt, ainsi que des jeunes qui ont participé au projet phare du Holocaust Educational Trust intitulé Lessons from Auschwitz. Le prince William a reçu un joli bouquet de fleurs pour son épouse, toujours en convalescence après son opération. Il se trouvait aux côtés du rabbin Daniel Epstein, qui dirige la synagogue de Marble Arch depuis 2021 avec son épouse (...)

Lire la suite sur Closer

Jean-Michel Maire ruiné ? Il dévoile l’état de son compte en banque et il n’est pas au beau fixe
Judith Godrèche : “tout n’est pas…”, l’avis sans équivoque de Marina Foïs aux accusations de viol de l’actrice
Bruno Vandelli accusé par d’anciens élèves : "si j’étais un violeur…", le chorégraphe réagit frontalement
Gérard Miller : ce point commun frappant entre toutes ses victimes présumées
Elle rompt avec son petit-ami pour une raison totalement révoltante et tout le monde aurait fait pareil