Publicité

Prince Harry : Plusieurs de ses proches mêlés à un gros scandale en Afrique, des "tortures et actes horribles" dénoncés

C'est un gros scandale qui pourrait bientôt toucher le prince Harry : comme l'ont appris les médias britanniques ce week-end, l'une des associations soutenues par le fils cadet de Charles III depuis de nombreuses années est accusée d'avoir eu des comportements répréhensibles envers un peuple africain, qui aurait même accusé l'un des membres de viol. Et le scandale gronde...

S'il y a bien une chose que le prince Harry a gardé, ces dernières années, c'est son engagement pour le continent africain : très attaché, comme son frère William, à la préservation des paysages grandioses de certains pays, dont le Bostwana, il oeuvre régulièrement pour aider les associations dédiées. Mais il semblerait cette fois qu'il ait accordé sa confiance à la mauvaise ONG...

En effet, comme The Mail l'a révélé ce dimanche, African Parks, qui s'occupe des parcs nationaux dans 12 pays d'Afrique, aurait employé une milice armée pour gérer le parc national Odzala-Kokoua. Et celle-ci se serait rendue coupable de nombreuses violences, selon la population locale, qui aurait rapporté des coups, de la torture et même le viol d'une jeune mère.

Appartenant au peuple Baka, les victimes auraient également raconté qu'elles ont été empêchées d'accéder à la forêt, où elles vivaient en paix et où elles pêchent et chassent depuis des décennies. Un comportement signalé par d'autres ONG, notamment Survival International, dont la directrice Caroline Pearce a accepté de témoigner : "Les éléments que les investigations du Mail ont exposé sont absolument horribles", a-t-elle déclaré, engageant le prince Harry à se séparer rapidement d'African Parks, dont il a été le président durant six ans et qui l'a désormais admis à son bureau de direction.

Si celui-ci n'a pas encore réagi, un responsable de la fondation Archewell a immédiatement pris la parole...

Lire la suite


À lire aussi

Disparition de Mélodie à Marseille : son corps a été retrouvé, un homme en garde à vue a avoué le meurtre
Meurtre de James Bulger à 2 ans : son tueur, 10 ans à l'époque, prêt à sortir de prison ? "C'est un bombe à retardement"
Prince Harry et Meghan Markle : gros bouleversement à venir pour le couple, une rumeur confirmée par une amie de Diana