Publicité

Prince Harry : son documentaire Netflix est loin d'avoir plu aux Britanniques, un sondage choc dévoilé

Fils cadet du roi Charles III, issu de l'union de son père avec la défunte Lady Diana, le prince Harry a récemment fait trembler la famille royale britannique aux côtés de son épouse, Meghan Markle. Pour mémoire, le couple, qui a déjà donné naissance à deux enfants (Archie et Lilibet), avait pris la décision controversée de quitter la famille royale et le Royaume-Uni en 2020, pour aller s'installer de l'autre côté de l'Altantique, en Amérique. Après avoir vécu quelques temps au Canada, le prince Harry et Meghan Markle ont finalement élu domicile du côté des États-Unis, et plus précisément en Californie.

Depuis, le couple s'est régulièrement confié dans les médias sur les raisons de ce choix. Le prince Harry et Meghan Markle ont notamment accusé certains membres de la famille royale britannique de racisme, durant une interview accordée à la célèbre animatrice américaine Oprah Winfrey. Alors que le petit frère du prince William va prochainement publier un livre qui s'annonce déjà explosif, c'est par le biais d'une série documentaire diffusée sur Netflix que le prince Harry a livré certaines nouvelles révélations concernant la famille royale britannique, aux côtés de son épouse. Si cette fameuse docu-série, sobrement intitulée Harry & Meghan, n'a fut bien évidemment pas plu au clan Windsor, il semblerait que ce soit également le cas en ce qui concerne le peuple britannique.

According to a royal expert, when Charles met Lilibet Diana (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Meghan et Harry : cette photo du Nouvel An qui leur a fait croire que la famille royale était contre eux
Couronnement de Charles III : accusée de racisme, la marraine du prince William sera bien de la partie
Charlene de Monaco : sa courte apparition auprès de sa famille pour les voeux de 2023
Meghan Markle : après celles de son mari, elle prépare aussi ses mémoires explosives !
Prince Harry : une partie de ses mémoires a fuité, la famille royale se prépare au pire