Publicité

Prince Harry : Définitivement expulsé de Frogmore Cottage, il a rendu les clés à un membre décrié de sa famille

<p>Le prince Harry a dû rendre les clés de son cottage à Windsor. </p>
<p>Le prince Harry, duc de Sussex lors de la cérémonie de couronnement du roi d'Angleterre à Londres, Royaume Uni. <br /><br /></p> - © BestImage, Avalon/Panoramic/Bestimage
Le prince Harry a dû rendre les clés de son cottage à Windsor. Le prince Harry, duc de Sussex lors de la cérémonie de couronnement du roi d'Angleterre à Londres, Royaume Uni. - © BestImage, Avalon/Panoramic/Bestimage

Il avait été prévenu de son expulsion, c'est désormais fait : en rentrant à Londres le week-end dernier pour le couronnement Charles III, le prince Harry a pu dire adieu au Frogmore Cottage où il avait vécu avec Meghan Markle avant leur départ de la famille royale. Un cottage dont il a été privé par son père, et l'on sent que cette décision est encore difficile à avaler...

C'est encore une page qui se tourne : ce week-end, en visite très rapide à Londres pour le couronnement de son père Charles III, le prince Harry a profité du Frogmore Cottage à Windsor pour une dernière nuit avant d'en rendre les clés, cinq ans après que la maison lui a été confiée par Elizabeth II comme cadeau de mariage. Une grande propriété dans laquelle il avait ensuite vécu avec Meghan Markle, puis accueilli leur fils Archie, avant de partir pour les Etats-Unis.

Mais depuis le "Megxit", la maison était restée bien trop longtemps vide : utilisée par la princesse Eugénie pendant quelques mois et par le couple lors de ses très rares retours au Royaume-Uni, il était trop souvent inhabité pour le nouveau roi. Celui-ci a donc mis les pieds dans le plat quelques mois après son accession au trône... et ordonné à son fils et sa belle-fille, avec qui les relations sont encore difficiles, de quitter définitivement les lieux !

Une décision qui était très mal passée du côté de Los Angeles. Les amis du prince Harry et de Meghan Markle avaient en effet expliqué que le couple avait été "choqué" de cette décision. Mais le roi Charles III les a sans doute rassurés : lors d'éventuels voyages à Londres, les palais de Buckingham, Kensington, de Windsor ou même Clarence House, où il vit régulièrement, ont bien assez de chambres pour les accueillir !

Un nouveau locataire plongé dans le scandale

La décision semble donc avoir été acceptée...

Lire la suite


À lire aussi

Prince Harry : Son fils Archie sosie d'un membre de la famille royale, le prince "médusé", un célèbre ami approuve
Prince Harry, le "suppléant" : né pour "donner un organe" à William ? Ce rôle qu'il a eu du mal à vivre
Prince Harry : Charles III apeuré par de nouvelles révélations ? Le roi décidé à se réconcilier à tout prix