Publicité

Le prince Harry condamné à une nouvelle amende au tribunal

Une nouvelle étape dans la bataille du prince Harry contre les tabloïds anglais. Vendredi 19 janvier, le duc de Sussex a retiré sa plainte pour diffamation qu’il avait déposée à l’encontre de la société éditrice du « Mail on Sunday ». Un retournement de situation qu’a rapporté le Daily Mail, tabloïd du même groupe d’édition, et relayé par l’AFP.

Le jour où les avocats du prince se devaient de remettre des documents à la justice, la procédure judiciaire a pris fin sur décision du prince Harry, qui aurait « admis sa défaite ». Le journal ajoute : « Harry a jeté l’éponge et ses avocats ont informé la Haute Cour à 10 h 00 du matin qu’il "abandonnait" l’affaire ».

Le litige concernait un article relatif à sa protection policière au Royaume-Uni. L’article, publié en février 2022, accusait, à tort selon sa défense, le prince Harry d’avoir « menti » et d’avoir « essayé de garder secret » son recours contre le gouvernement pour obtenir une protection policière dans le pays. Un dispositif auquel il ne peut plus prétendre depuis son départ de la monarchie pour les États-Unis en 2020.

Auprès du ministère de l’Intérieur, le fils cadet du roi Charles III avait demandé à pouvoir bénéficier d’une protection policière, en payant avec ses fonds personnels, lorsqu’il se trouve dans son pays natal. Demande rejetée par la justice en mai, le ministère envisageant plutôt une sécurité « sur mesure », effective lors d’événements officiels, comme ce fut le cas pour le couronnement le 6 mai derni...


Lire la suite sur ParisMatch