Publicité

Le prince Harry épingle de nouveau la famille royale britannique

Le prince Harry, 38 ans, s'est confié samedi sur les traumatismes de son enfance et a révélé qu’il avait grandi dans une « famille brisée ».  - Credit:Alpha Press / MAXPPP / ALPHAPRESS/MAXPPP
Le prince Harry, 38 ans, s'est confié samedi sur les traumatismes de son enfance et a révélé qu’il avait grandi dans une « famille brisée ». - Credit:Alpha Press / MAXPPP / ALPHAPRESS/MAXPPP

Être une tête couronnée est loin d'être un long fleuve tranquille. Le prince Harry a révélé samedi 4 mars s'être toujours senti « légèrement différent » du reste de la famille royale britannique et que fumer du cannabis l'a aidé, lors d'un long entretien avec un spécialiste des traumatismes. Harry, 38 ans, a expliqué au Dr Gabor Mate que, ayant grandi dans une « famille brisée », il fait de son mieux pour ne pas transmettre de « traumatismes » à ses enfants.

Cette conversation survient après la publication, en janvier, de ses Mémoires controversés intitulés Le Suppléant dans lesquels il raconte son adolescence marquée par la drogue et l'alcool et détaille la rupture de ses relations avec son père, le roi Charles III, et son frère William.

« Tout au long de ma vie, de mes jeunes années, je me suis senti légèrement différent du reste de ma famille », a affirmé le prince Harry à Gabor Mate, selon de nombreux médias faisant état de cette interview retransmise en direct.

À LIRE AUSSIHarry, le « sale gosse » des Windsor ? Sa mise au point

« Beaucoup de traumatismes »

« Je me sentais étrange » dans ce milieu « et je sais que ma mère ressentait la même chose », faisant référence à la princesse Diana. Il a affirmé avoir été « sauvé » par son épouse, Meghan, « un être exceptionnel [...] venant d'un monde différent [qui] l'a aidé à s'en sortir ».

À LIRE AUSSILe prince Harry a encore en réserve des biscuits contre les Windsor

Au cours de cet entretien, Gabor Mate – auteur [...] Lire la suite