Publicité

Prime Video : c'est le film le plus rentable de l'histoire du cinéma et il est à rattraper sur la plateforme

Artisan Entertainment
Artisan Entertainment

Trois acteurs, huit jours dans les bois et 60 000 dollars. Voici comment Eduardo Sánchez et Daniel Myrick ont donné naissance à ce qui reste, encore aujourd'hui, l'un des films d'horreur les plus influents de tous les temps, Le Projet Blair Witch. Un projet fou qui, porté par une effervescence exceptionnelle, est devenu le long métrage le plus rentable de l'histoire du cinéma. Dans le monde, il rapporte 248 000 000 dollars, soit 4000 fois plus que son budget initial - sans compter l'inflation.

À l'origine de ce phénomène, il y a deux passionnés. Eduardo Sánchez et Daniel Myrick veulent rendre hommage à des films méconnus tels que The Legend of Boggy Creek - faux documentaire sur le monstre Bigfoot sorti en 1972. L'idée est d'inventer un mythe fictif et de tout faire pour que les spectateurs y croient. Ils imaginent alors une légende, celle d'une sorcière et de Rustin Parr, un homme qui aurait tué des enfants dans les années quarante.

Des acteurs réellement disparus ?

Fauchés, les cinéastes souhaitent remettre au goût du jour le genre du found footage popularisé en 1980 avec Cannibal Holocaust. Ils engagent trois comédiens inconnus : Heather Donahue, Joshua Leonard et Michael C. Williams. Leur anonymat permet aux producteurs de créer un marketing de génie : transformer l'histoire du film en réel fait divers.

Le Projet Blair Witch fait sensation au Festival de Sundance et la machine se met en route. Tout le monde parle de ce "documentaire" qui révè…

Lire la suite sur AlloCiné

Scènes de Ménages sans Huguette : l'absence de Marion Game expliquée dans le prime de ce soir "d’une façon à la fois poétique et drôle"

Chantal Ladesou mène l'enquête dans Le Fil d'Ariane : que vaut la nouvelle série policière loufoque de TF1 ?

A Star Is Born sur TF1 : savez-vous qu’il s’agit d’un remake de remake de remake ?

Ce soir sur Arte : pourquoi Mensonges d'Etat avec Leonardo DiCaprio a provoqué la fureur de l'Iran

"Comment l’apogée de la carrière d’un acteur a fini par être cela" : les films de super-héros ne sont pas la priorité de la star de Iron Claw

"Du grand cinéma américain" : noté 4 sur 5, c'est le meilleur film de 2024