Publicité

Prime de Noël : pourquoi certains bénéficiaires ne la recevront pas avant les fêtes

La prime de Noël devrait tomber début janvier pour les allocataires ouvrant leurs droits en décembre.  - Credit:Caroline Blumberg / MAXPPP / EPA/MAXPPP
La prime de Noël devrait tomber début janvier pour les allocataires ouvrant leurs droits en décembre. - Credit:Caroline Blumberg / MAXPPP / EPA/MAXPPP

Si le cabinet d'Aurore Bergé, ministre des Solidarités et des Familles, a confirmé que la prime de Noël serait versée à partir du vendredi 15 décembre cette année, tous les bénéficiaires ne seront visiblement pas logés à la même enseigne. En effet, comme le rappelle le site spécialisé Merci pour l'info, cette prime de fin d'année est versée par la CAF, Pôle emploi ou la Mutualité sociale agricole selon les cas.

Les personnes inscrites en décembre dans ces organismes, et éligibles à la prime de Noël, ne pourront donc pas en bénéficier dans l'immédiat. Mais, qu'elles se rassurent : le virement sera effectué automatiquement début janvier.

À LIRE AUSSI Emmanuel Macron, funambule sur la courbe du chômageÀ noter que, cette année, le gouvernement n'a pas revalorisé la prime de Noël qui restera de 152,45 euros pour une personne seule sans enfant. Toutefois, son montant pourra être majoré pour les bénéficiaires du RSA en fonction de la composition du foyer. La prime de Noël augmente ainsi progressivement jusqu'à quatre enfants. Au-delà, chaque personne supplémentaire apportera 60,98 euros au foyer.

Un bonus pour les familles monoparentales précaires

Bonne nouvelle cependant pour les familles monoparentales en situation de précarité. Le site Merci pour l'info précise en effet que ces foyers pourront bénéficier d'un bonus supplémentaire compris entre 115 et 200 euros. Aucune demande particulière à formuler. Ce montant s'ajoutera automatiquement, pour les foyers éligible [...] Lire la suite