Publicité

Prendre des vitamines sert-il à quelque chose ?

Les vitamines, essentielles à notre santé, ne sont pas fabriquées par notre corps. Alors, comment être sûrs d’en avoir suffisamment ? Cela dépend de l’âge et d’autres facteurs de risque qui peuvent affecter leur absorption.

Comme leur nom l’indique, les vitamines (de l’affixe d’origine latine vita qui veut dire "vie") sont vitales pour notre santé, car elles participent à un grand nombre de réactions chimiques dans notre organisme. Pourtant, notre corps ne sait pas les produire. On est donc obligés de les chercher dans notre alimentation, notamment les fruits qui sont des vrais concentrés de vitamines. Une alimentation équilibrée assure une prise suffisante de vitamines pour la plupart d’entre nous, mais certaines populations nécessitent une prise supplémentaire pour sauvegarder leur santé.

Une alimentation équilibrée est suffisante pour les personnes en bonne santé

Le rôle essentiel des vitamines a entrainé une vraie obsession consommatrice, notamment dans une volonté préventive. Il en résulte que la grande majorité des personnes qui prennent des suppléments de vitamines est en bonne santé, fait attention à sa santé (ne fume pas, ne boit pas en excès, a une alimentation équilibrée…) et appartient à des classes favorisées, selon une étude américaine. Alors qu’il n’y a pas d’évidence scientifique qui valide l’utilité de ces suppléments pour la prévention des maladies chez des personnes sans carence nutritionnelle, comme le rappelle le docteur Jean-Louis Schlienger dans un article pour le dictionnaire pharmaceutique Vidal.

Au contraire, les personnes qui ont suffisamment de vitamines dans leur alimentation peuvent tomber dans un excès vitaminique à cause des suppléments. Et il a été montré que l’excès de certaines protéines peut avoir des conséquences négatives pour la santé, comme c’est le cas par exemple de la vitamine D. C’est aussi le cas de la vitamine A : prise en excès pendant la grossesse, cette vitamine peut entrainer des problèmes de santé pour le bébé, et un excès chez des personnes qui fument (ou fumaient) pourrait augmenter le risque de cancer de poumons, selon l’Institut américain de santé (NIH).

Alors, qui doit prendre des compléments en vitamines ?

L’idéal est donc d’essa[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi