Publicité

"Premier président indemnisé de l’histoire de la FFF", Diallo dévoile son salaire à la tête de la fédération

"Premier président indemnisé de l’histoire de la FFF", Diallo dévoile son salaire à la tête de la fédération

Il est le nouveau patron de la Fédération française de football (FFF) depuis la profonde crise traversée par l’instance il y a quelques mois. Successeur de Noël Le Graët après la démission de ce dernier en février, Philippe Diallo a d’abord assuré l’intérim pendant plusieurs semaines avant d’être élu président en juin.

En débarquant à la tête de l’instance, le dirigeant a souhaité être rémunéré dans ses nouvelles fonctions et ainsi devenir, comme il l’a confié dans les colonnes du Monde, "le premier président indemnisé de l’histoire de la FFF".

Ses prédécesseurs ne touchaient aucune rémunération. À titre de comparaison, Gianni Infantino, patron de la FIFA, a touché 3,62 millions d’euros en 2022, primes comprises. Vincent Labrune, patron de la Ligue de football professionnel, a touché lui 1,2 million d’euros l’année dernière selon L’Equipe. "Je pense que c’est une tendance lourde du monde du sport tel qu’il évolue: les responsabilités, les compétences, le temps consacré méritent à mon sens rémunération", assurait Diallo auprès du Monde en juin dernier.

La même rémunération que lorsqu'il était vice-président

Après avoir dans un premier temps refusé de rentrer dans le détail de ses émoluments, Diallo a finalement accepté de dévoiler au Monde son salaire à la tête de la FFF. Selon lui, il touche la même somme que lorsqu’il était vice-président de l’instance, soit "une indemnité mensuelle de 8 000 euros bruts".

Selon lui, ce montant "n’a pas été modifié" depuis mars 2022 alors qu’il est devenu numéro un par intérim puis président élu. "Depuis avril 2023 a été intégré un avantage en nature équivalent à 264,58€ mensuel, au titre de la voiture de fonction précédemment attribuée au président de la FFF", précise-t-il auprès du Monde.

En dehors de cette somme touchée pour ses fonctions à la tête de la FFF, Diallo va également percevoir jusqu’en 2027 une indemnité de 160.000 euros bruts annuels après avoir été élu membre du comité exécutif de l’UEFA en avril dernier.

Article original publié sur RMC Sport