Le Premier ministre néerlandais ciblé par des trafiquants de drogue

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La police néerlandaise a renforcé le niveau de sécurité autour du Premier ministre Mark Rutte pour faire face au risque d'une attaque ou d'un enlèvement.

L'information est révélée par le quotidien De Telegraaf.

Selon le journal, le Premier ministre a été pris en filature par des guetteurs présumés d'un gang de trafic de drogue notoire surnommé la "Mocro Mafia".

Le gang est surnommé la "Mocro-mafia" car ses membres sont majoritairement d'origine marocaine et antillaise.

Des agents de police spécialement formés des services de sécurité royale et diplomatique néerlandais ont été affectés à la protection de M. Rutte avec des "mesures visibles et invisibles", selon De Telegraaf.

Plusieurs chaînes néerlandaises évoquent cette menace que la police refuse de commenter.

L'inquiétude des services de sécurité fait suite à un engagement du gouvernement à réprimer le crime organisé après le meurtre d'un journaliste d'investigation en juillet.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles