Publicité

Le Premier ministre irlandais Leo Varadkar démissionne

Le Premier ministre irlandais Leo Varadkar démissionne

Le Taoiseach irlandais, Leo Varadkar, a annoncé qu'il quittait ses fonctions, provoquant une onde de choc dans la politique irlandaise à quelques mois des élections européennes.

Les médias irlandais ont d'abord fait état d'un "tremblement de terre politique", une heure à peine avant la conférence de presse de midi, à la suite d'une réunion du cabinet tenue tôt le matin.

Pour l'instant, on ne s'attend pas à ce qu'il y ait des élections générales.

La coalition gouvernementale qui comprend le Fine Gael de M. Varadkar devrait subir une défaite face au Sinn Fein, le parti nationaliste, lors des prochaines élections.

La démission de M. Varadkar intervient moins de deux semaines après le "non" surprise à un double référendum qui devait abolir des dispositions constitutionnelles obsolètes relatives à la définition de la famille et au rôle des femmes dans la société.

Le vote surprise contre les changements proposés a été largement imputé à une campagne gouvernementale flasque qui a entraîné une apathie et un faible taux de participation.

Depuis les dernières élections irlandaises, M. Varadkar a occupé le poste de Taoiseach à deux reprises, dans le cadre d'une coalition de partage du pouvoir avec le Fianna Fáil, l'autre parti traditionnel du pays, établi de longue date.

Son mandat l'a obligé à répondre à de nombreux problèmes majeurs, notamment le Brexit, la pandémie de Covid-19 et une émeute d'extrême droite à Dublin.

Médecin de formation, M. Varadkar est le premier Taoiseach irlandais d'origine ethnique mixte et le premier Premier ministre homosexuel.

Nos journalistes travaillent sur cet article et le mettront à jour dès que de nouvelles informations seront disponibles.