Publicité

La Premier League valide le rachat de Manchester United par Ratcliffe et Ineos

La Premier League donne son feu vert. Le championnat anglais a approuvé le rachat par le milliardaire britannique Jim Ratcliffe de 25% du capital de Manchester United. L'approbation a été annoncée dans une notification adressée lundi soir à la commission américaine des opérations boursières, la Securities and Exchange Commission (SEC).

"Le conseil d'administration a approuvé la semaine dernière le changement de la structure de l'actionnariat du club, qui vient d'être officiellement ratifié par un groupe de contrôle indépendant", précise la Premier League dans son communiqué.

Un peu plus d'un milliard de livres

Il manque encore l’approbation de la Fédération anglaise de football, et le fondateur du géant de la pétrochimie Ineos sera officiellement détenteur de 25% des parts de Man United et chargé des opérations sportives du club.

Jim Ratcliffe, également propriétaire de l'OGC Nice en Ligue 1 et de Lausanne (championnat suisse), s'est mis d'accord juste avant Noël avec la famille Glazer, les propriétaires américains, pour le rachat de 25% des parts de Manchester United pour 1,02 milliard de livres, auquel s'ajoutent 238 millions d'investissements dans les infrastructures du club (soit au total l'équivalent de 1,44 milliard d'euros environ).

Malgré de nombreux investissements lors du mercato estival, Manchester United connait une première moitié compliquée en championnat. Avec 41 points en 24 matchs, les Red Devils pointent seulement au sixième rang du classement. Le tout à déjà six points du top 4, synonyme de billet en Ligue des champions, mais déjà à 13 longueurs de la première place détenue par le rival Liverpool.

Article original publié sur RMC Sport