Publicité

Premier League: pourquoi Liverpool est le nouveau favori pour le titre selon les datas

Devant leur télévision, les joueurs de Liverpool ont repris la tête du championnat et surtout fait un grand pas vers le titre dimanche après-midi. Suite au match nul entre Manchester City et Arsenal (0-0), les Reds sont devenus les grands favoris pour remporter la Premier League, d'après l'outil de prédiction d'Opta.

Avant ce week-end, Opta donnait 35% de chances à Liverpool d'être champion pour la dernière saison de Jürgen Klopp à Anfield. Désormais, c'est 47,7%. Une progression de plus de 12 points qui se fait aux dépens de Manchester City. Les hommes de Pep Guardiola, troisièmes avant cette journée, étaient malgré tout favoris avec 46%. Désormais trois points derrière Liverpool au classement, ils sont retombés à 33,5%.

Arsenal, passé de leader à dauphin de Liverpool, voit de son côté ses chances stagner autour de 19%. Tout se joue en fait sur le calendrier des trois équipes pour les neuf dernières journées. Les Gunners ont sur le papier le plus compliqué, avec les réceptions de Chelsea et Aston Villa, mais des déplacements à Tottenham, Manchester United et Brighton.

Un calendrier plus difficile pour Arsenal et City

Pour Manchester City, les matchs les plus compliqués seront contre Aston Villa à domicile, et sur les pelouses de Tottenham et Brighton. Liverpool, enfin, ira défier Manchester United, Aston Villa et Everton pour le derby, en plus de recevoir Tottenham. Mais au-delà de la Premier League, Gunners et Cityzens ont des quarts de finale de Ligue des champions à jouer contre le Bayern Munich et le Real Madrid, qui prendront de l'énergie.

City est même encore engagé en FA Cup, en lice pour le même triplé qu'il y a un an, avec une demi-finale à disputer contre Chelsea. Liverpool, de son côté, est aussi qualifié pour les quarts de finale de Ligue Europa, mais la compétition revêt sensiblement moins d'enjeu pour les Reds et leur affrontement face à l'Atalanta pourrait même leur permettre de reposer certains joueurs. La bataille pour la couronne promet de se jouer partout à la fois.

Article original publié sur RMC Sport