Premier League : un Boxing Day fou et chahuté par le Covid

·1 min de lecture
Manchester City sort large vainqueur de son affrontement face à Leicester (6-3).
Manchester City sort large vainqueur de son affrontement face à Leicester (6-3).

Vainqueur de Leicester (6-3), dimanche pour la 19e journée, Manchester City continue à largement dominer une Premier League où le Covid-19 a dicté la cadence pour ce Boxing Day tronqué mais très spectaculaire. Amputée de trois rencontres ? Burnley-Everton, Liverpool-Leeds et Wolverhampton-Watford ? sur les neuf prévues initialement, cette grande tradition du football anglais a perdu un peu de magie sous l?effet du nouveau coronavirus.

Si les stades étaient bien remplis de spectateurs ne portant pas le masque, qui n?est pas obligatoire à l?air libre, mais dont le pass vaccinal pouvait être réclamé à l?entrée, les tensions entre les clubs et la Premier League restent vives. L?organisateur du championnat a ainsi refusé une demande de report de dernière minute par Crystal Palace avant d?affronter Tottenham.

Les Eagles ont été privés de leur entraîneur français Patrick Vieira sur le banc, testé positif au Covid, et d?une poignée de joueurs, mais au vu de leur feuille de match, la PL a estimé qu?ils ne rentraient pas dans les critères pour obtenir un report. La Premier League a, en revanche, accepté de décaler le Leeds-Aston Villa, prévu mardi pour la 20e journée. L?effectif de Peacocks est presque intégralement redevenu négatif, mais la sortie tardive d?isolement des joueurs atteints ne permet pas de préparer correctement la prochaine rencontre.

City et Leicester font le show

Cela porte à 14 les rencontres qu?il faudra reprogrammer à cause du regain de contaminatio [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles