Publicité

Le premier dîner étoilé de l’espace

Ce sera de la très haute gastronomie. Sidérale même. Après avoir fait de son restaurant Alchemist, à Copenhague, un temple de la cuisine moléculaire et de la gastronomie immersive, le chef doublement étoilé Rasmus Munk s’apprête à relever un nouveau défi : servir un dîner dans la stratosphère. Pour les six convives, ce sera un sacré creux dans leurs finances mais aussi l’opportunité de devenir les premiers « gastronautes ».

Une odyssée culinaire, sensorielle, gustative et même philosophique de six heures entre Terre et espace. « Je veux mettre en lumière la nourriture comme un fil conducteur de notre existence humaine, quelque chose qui nous relie profondément les uns aux autres et à notre planète. Servir ce repas en contemplant la courbure de la Terre et la finesse de notre atmosphère sera une expérience incroyablement symbolique et porteuse de sens », explique le chef danois. Rasmus Munk promet un menu inspiré par plus de soixante années de conquête spatiale.

À lire aussi Spationaute et photographe, les plus incroyables clichés de Thomas Pesquet

Prix du dîner : 495 000 dollars

Difficile d’imaginer à quoi cela pourrait ressembler, même si Munk est connu pour ses créations culinaires poétiques. Certains des mets seront pré-élaborés dans les cuisines du vaisseau mère, car la logistique aura ses contraintes : impossible de flamber ou de griller les aliments, en raison de l’hydrogène, gaz inflammable, propulsant le ballon.

30 km d’altitude pour ce repas « très hau...


Lire la suite sur ParisMatch