Publicité

Première comparution d'un ex-chef de gang pour le meurtre de Tupac Shakur

Arrêté vendredi, 27 ans après le meurtre de la star du hip-hop, Duane "Keffe D" Davis, un ancien leader d'un gang de Los Angeles, a comparu pour la première fois devant la justice américaine mercredi.

Un ancien chef de gang accusé du meurtre il y a 27 ans de la star du hip-hop Tupac Shakur a comparu mercredi pour la première fois devant la justice américaine.

La police de Las Vegas avait arrêté vendredi Duane "Keffe D" Davis, un ancien leader des South Side Compton Crips, un gang de Los Angeles, et l'avait inculpé du meurtre de Tupac Shakur en 1996 dans cette métropole du Nevada (ouest).

Menotté et vêtu de la tenue bleue de la prison, Duane "Keffe D" Davis a été déféré mercredi devant un tribunal local, selon le Las Vegas Review Journal, principal média d'information de la capitale du jeu.

"Commanditaire" du meurtre

Aujourd'hui âgé de 60 ans, Duane Davis avait reconnu de longue date qu'il se trouvait dans la Cadillac blanche d'où ont été tirées les quatre balles qui ont tué Tupac Shakur, à l'âge de 25 ans.

Dans un livre paru en 2019, l'intéressé assurait toutefois que les coups avaient été tirés depuis l'arrière du véhicule alors que lui se trouvait à l'avant.

Duane Davis "était le commanditaire de ce groupe d'individus qui ont commis ce crime et il a orchestré le plan qui a été mis en oeuvre" pour le mener, avait fait valoir la semaine dernière le lieutenant Jason Johansson, de la police de Las Vegas.

Selon les lois en vigueur au Nevada, ce rôle indirect n'empêche pas son inculpation pour meurtre.

Guerre de gangs

Le 7 septembre 1996, Tupac Shakur, connu pour les tubes Dear Mama, California Love ou Changes, assistait à un combat de boxe de Mike Tyson, en compagnie de Suge Knight, fondateur de son label Death Row et affilié au gang Mob Piru de Los Angeles, dont plusieurs membres étaient également présents.

Or Mob Piru était un gang ennemi des South Side Compton Crips, alors dirigés par Duane Davis. Après le combat, des membres de Death Row Records avaient repéré et tabassé le neveu de Duane Davis, Orlando Anderson.

Selon la police de Las Vegas, c'est dans la foulée de cet incident que Duane Davis avait commencé à élaborer un plan afin de se venger de Suge Knight et Tupac Shakur. Il est accusé d'avoir fourni une arme aux passagers qui se trouvaient à l'arrière de la voiture d'où l'on avait ouvert le feu sur la star du rap.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Près de 30 ans après, un ex-chef de gang sera jugé pour le meurtre du rappeur Tupac